WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Artificialisation et trame verte et bleue : de la protection de la biodiversité à  un outil d'aménagement. Le cas de Lille métropole depuis 2002.


par Daphné Lecointre
Université de Lille II - Master 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.3.ENLM, un syndicat mixte prêt au compromis

a. Le partenariat avec la Chambre d'Agriculture

La Chambre d'Agriculture est le premier acteur à convaincre du bien-fondé de la politique de Trame verte et bleue. En effet, les territoires agricoles sont les premiers touchés par l'artificialisation des sols, et le développement d'espaces verts destinés aux citadins apparaît comme une forme d'artificialisation qui menace l'activité agricole au profit d'espaces de loisirs. Les Périseaux sont l'incarnation de la coordination des intérêts agricoles et écologiques, et le dialogue entre ENLM et la Chambre d'Agriculture a été rendu possible grâce à Pierre Dhenin, qui assure que « les agriculteurs sont les premiers acteurs à convaincre »314. La Plaine des Périseaux s'étend sur 266 hectares, sur les communes de Templemars, Vendeville, Wattignies et Faches-Thumesnil. Elle est, d'après le PCET, « appelée à devenir un espace protégé de l'urbanisation où dominent et cohabitent harmonieusement agriculture raisonnée, nature préservée (développement de la biodiversité) et espaces de loisirs, respectueux de l'environnement »315. Il s'agit donc de concilier un usage de loisir, avec des activités de promenade et une agriculture qui assure la préservation du

311 Ibid.

312 Entretien avec Rodastina Ivanova, responsable Structure territoriale à l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille, le 19 mars 2015 à Lille

313 Jean-Michel Le Bot et François Philip, « Les trames vertes urbaines, un nouveau support pour une cité verte ? », Développement durable & territoires, Vol. 3, n°2, Juillet 2012

314 Entretien avec Pierre Dhenin, directeur d'Espace Naturel Lille Métropole, le 27 février 2015 à Lille

315 Plan Climat Energie Territorial de Lille métropole du 18/10/2013

78

paysage et de l'environnement. ENLM intervient dans la délimitation des circuits pédestres à travers les champs, et assure l'offre paysagère grâce à des aides financières aux agriculteurs afin que ceux-ci permettent de « préserver un paysage de campagne agréable et authentique à destination du grand public afin de renforcer l'identité paysagère rurale »316. Il n'y a donc pas d'acquisition foncière mais « ENLM agit discrètement sur l'existant, c'est-à-dire les espaces agricoles »317.

Pour Pierre Dhenin, il s'agit d'un partenariat qui permet le maintien d'une activité agricole productive et rentable, en favorisant un « vrai rapport de producteur à consommateur »318, par acculturation à travers le paysage, et également par la mise en place d'un circuit court favorisant l'agriculture biologique. En effet, en périphérie de l'agglomération lilloise, « les 2/3 des agriculteurs tirent profit de la proximité urbaine : 16% par la mise en oeuvre de système de production spécialisés, 50% par l'offre de services aux particuliers. L'agriculture dite de proximité est considérée par les aménageurs comme apte à produire une valeur ajoutée au territoire »319. Aujourd'hui, l'élaboration de ce partenariat qui a commencé dès 2005 par la mise à disposition de la LMCU des chemins vicinaux et du site de l'étang de pêche par les communes, se développe progressivement, et en 2013 sont entrepris des travaux pour assurer 6 km de promenade supplémentaires.

La mission d'ENLM est donc d'assurer une offre paysagère pour le citadin, « tout en laissant place à l'initiative et en accompagnant les exploitants. Lorsqu'un éleveur remplace lui-même du maïs au bord de rivières par des prairies, ENLM finances les clôtures »320. La collaboration se perpétue également à travers différents programmes, une aide à l'insertion paysagère qui constitue en une formation de 3 à 5 jours avec des techniciens et un paysagiste, et 2000€ de fourniture ; un réseau de fermes, qui « rendent services aux visiteurs tandis qu'ENLM veille à la qualité de ce qui est proposé »321 ; un système d'associés à la gestion des espaces comme pour les prés du Hem, fauchés deux fois par an par un agriculteur qui récupère le fourrage.

316 Ibid.

317 Entretien avec Rodastina Ivanova, responsable Structure territoriale à l'Agence de Développement et

d'Urbanisme de Lille, le 19 mars 2015 à Lille

318 Entretien avec Pierre Dhenin, directeur d'Espace Naturel Lille Métropole, le 27 février 2015 à Lille

319 Nicolas Rouget, compte-rendu du Café géo de Montpellier le 13 janvier 2015 intitulé « La ville et son

agriculture : retour vers le futur »

320 Ibid.

321 Entretien avec Pierre Dhenin, directeur d'Espace Naturel Lille Métropole, le 27 février 2015 à Lille

79

Le partenariat initié par le projet des Périseaux permet la convergence des intérêts d'ENLM et de la Chambre d'Agriculture, la Trame verte et bleue et l'agriculture périurbaine ne sont plus incompatibles.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy