WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Artificialisation et trame verte et bleue : de la protection de la biodiversité à  un outil d'aménagement. Le cas de Lille métropole depuis 2002.


par Daphné Lecointre
Université de Lille II - Master 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b. Une politique de biodiversité publicisée

L'attractivité du territoire est directement influencée par le paysage, et « finalement, l'attractivité économique vient aussi de l'attractivité tout court du territoire »340. La Trame verte et bleue est donc le moteur de l'activité économique, en promouvant un cadre de vie agréable pour les entrepreneurs et les habitants. Il s'agit donc de développer l'idée selon laquelle cet outil d'aménagement est un « élément de valorisation du territoire facile à mettre en oeuvre »341 pour convaincre notamment les élus.

L'affichage occupe donc une place prépondérante, et ENLM doit communiquer atour de ses projets. Nicolas Rouget compare la politique d'ENLM dans les Périseaux qui cherche à « produire une campagne pour satisfaire les besoins des citadins »342, et la zone maraîchère et horticole de Wavrin « qui n'a pas cette visée »343. En effet, cette dernière est une exploitation agricole alternative, centrée sur le maraîchage et l'agriculture biologique, et pourtant « c'est totalement fermé, il n'y a aucun affichage »344. Le projet de trame verte « relève de la volonté des élus d'être dans l'affichage, dans la promotion de la ville verte »345.

Toutefois, les dimensions matérielles et immatérielles du paysage sont indissociables. La promotion de la ville verte, qui cherche à retranscrire les attentes de la société concernant leur environnement, ne peut pas se faire sans sa matérialisation. La mission d'ENLM est donc

337 Entretien avec Laure Cormier, géographe, le 5 mars 2015 à Paris

338 Entretien avec Guillaume Schmitt, géographe, le 2 avril 2015 à Lille

339 Entretien avec Rodastina Ivanova, responsable Structure territoriale à l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille, le 19 mars 2015 à Lille

340 Ibid.

341 Ibid.

342 Entretien avec Nicolas Rouget, géographe, 10 février 2015 à Lille

343 Ibid.

344 Ibid.

345 Ibid.

83

d'accorder le discours politique qui répond à des exigences d'attractivité et la dimension matérielle de la trame verte. La Trame verte et bleue lilloise répond donc à une ambition politique dans un souci de promouvoir la ville. La LMCU a longtemps souffert de la représentation négative des villes industrielles, et les grands projets d'aménagement des deux dernières décennies, notamment sous l'impulsion de Pierre Mauroy, ont cherché à améliorer cette image dans l'idée d'attirer les entrepreneurs et de satisfaire les résidents. Le cadre de vie apparaît comme un élément central du marketing de la ville, et explique le développement des concepts de verdissement. Si la Trame verte et bleue est pensée à l'échelle de la métropole comme un concept à visée économique, elle reste toutefois une politique de gestion des espaces verts et de la biodiversité. ENLM a donc la tâche de concilier ces objectifs qui répondent pourtant à des idéologies bien différentes, celle du développement économique, et celle de la protection de la faune et de la flore locales.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy