WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Artificialisation et trame verte et bleue : de la protection de la biodiversité à  un outil d'aménagement. Le cas de Lille métropole depuis 2002.


par Daphné Lecointre
Université de Lille II - Master 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2.L'évaluation du concept de TVB

a. La Trame verte et bleue balayée par l'hémicycle

La politique européenne intitulé « Natura 2000 », qui visait à mettre en place un réseau européen de sites écologiques, est lancée par la directive « Oiseaux » de 1979 et la directive « Habitats faune flore » de 1992. Aujourd'hui, ces initiatives européennes sont souvent perçues comme des échecs, les acteurs perçoivent mal cette domination communautaire, et la concertation est souvent difficile pour la mise en oeuvre de ces zones protégées. Les directives ont souvent été qualifiées d'échec, et les chercheurs invitent à en identifier les raisons pour ne pas reproduire cette situation. Les réactions hostiles des agriculteurs, des forestiers privés, des propriétaires, des chasseurs et pêcheurs, et des maires de communes forestières s'expliquent par « les risques qui en découleraient au niveau de l'emploi »387 et par « l'absence quasi-

386 Ibid.

387 J.-C Rameau, « La directive « Habitats » : analyse d'un échec, réflexions pour l'avenir », Revue Forestière Française, n°5, 1997

93

totale de concertation qui a caractérisé la définition des futures zones spéciales de conservation ».388

Si la politique de conservation de la biodiversité qu'est Natura 2000 génère autant d'oppositions, on peut s'interroger sur le possible échec du concept de TVB. Ce concept, et le syndicat mixte qui oeuvre à son élaboration, met en avant l'importance de l'information et de la concertation. Pourtant, le bien-fondé de cette politique n'est pas évident pour tous les acteurs du territoire, certains élus se sentent dépossédés, la Chambre d'Agriculture se sent menacée, et la réglementation qui est en voie d'être adoptée à travers les documents d'urbanisme nourrit des discussions vives entres tous ces acteurs.

Aujourd'hui, un concept présenté par l'Agence d'aménagement et d'urbanisme de Lille apparaît comme la prochaine politique verte, c'est l'hémicycle et il a « a beaucoup de succès auprès des élus »389. Il s'agit de « zones de transition entre l'espace naturel et l'espace urbain (...) identifiées comme étant particulièrement vulnérables à l'étalement urbain. Ces ceintures vertes constituent des espaces riches indispensables à l'absorption des nuisances produites par la ville »390. Ce concept use du même répertoire de légitimité que celui de la Trame verte et bleue : « (l'hémicycle) génère des externalités positives en termes d'adaptation (barrière contre l'artificialisation des sols et l'expansion des surfaces imperméabilisées), de paysage et d'attractivité du territoire, de lien social et de sensibilisation des consommateurs...Elles peuvent devenir des espaces naturels de proximité accueillant des activités récréatives compatibles avec les activités agricoles ».391

Cependant, contrairement au concept de Trame verte et bleue qui n'a pas l'ambition d'être une « ceinture verte » limitant l'artificialisation des sols, l'hémicycle est un outil qui permettrait de redensifier la ville. L'offre de loisirs reste au coeur des discours, « il y a un grand potentiel de l'hémicycle en termes récréatif »392, et ce nouvel outil s'inspire de la plaine des Périseaux : « il y a un accord avec la Chambre d'Agriculture pour laisser une part plus importante aux promeneurs »393. L'idée est de « pérenniser la vocation agricole et de l'ouvrir

388 Ibid.

389 Entretien avec Rodastina Ivanova, responsable Structure territoriale à l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille, le 19 mars 2015 à Lille

390 Plan Climat Energie Territorial de Lille métropole du 18/10/2013

391 Ibid.

392 Entretien avec Rodastina Ivanova, responsable Structure territoriale à l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille, le 19 mars 2015 à Lille

393 Entretien avec Rodastina Ivanova, responsable Structure territoriale à l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille, le 19 mars 2015 à Lille

94

aux citadins »394, « de révéler le paysage métropolitain en favorisant l'accès aux espaces naturels et à l'agriculture du territoire »395. La consultation Lille 2030 met à l'honneur le concept d'hémicycle, la qualifiant de « lisière épaisse qui devient la grande rive agricole et paysagère de l'éco-métropole ».396

Toutefois, pour Pierre Dhenin, « avec l'hémicycle et la TVB, on repaye deux fois la même chose. C'est un concept d'architecte bien vendu ».397 Si le directeur d'ENLM ne comprend pas l'utilité de ce nouveau concept, qu'en est-il de l'avenir de la Trame verte et bleue lilloise ?

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy