WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

B- L'ouverture de l'Église Évangélique du Cameroun vers la Mission de Brême : l'aumônerie des marins

Les relations de l'É.É.C. avec la Mission de Brême sont liées à la Mission Allemande aux Marins (M.A.M.) et se déroulent principalement dans le cadre du Foyer du Marin à Douala. Ce foyer est chargé de l'aumônerie des marins. En d'autres termes, la Mission de Brême intervient à l'Église Évangélique du Cameroun et s'occupe particulièrement du Foyer du Marin.

1) Les rapports de l'É.É.C avec la Mission Allemande aux Marins

Les liens de l'É.É.C. avec la Deustche Seemans Mission ou en français Mission Allemande aux Marins remontent en décembre 1964. En effet cette Mission est entrée en contact avec les responsables de l'É.É.C de l'époque, pour leur demander d'assister les marins, c'est-à-dire, les hommes qui travaillent en mer et qui sont au service des navires. Un protocole d'accord fut donc conclu entre l'É.É.C. et la Deustche Seemans Mission. Cet accord prévoit la construction d'un foyer, qui doit constituer une assistance évangélique auprès des marins. Autrement dit, ce Foyer doit avoir pour rôle d'assurer un cadre sécuritaire aux marins arrivés au Port Autonome de Douala215. En outre, aux termes de cet accord, la gestion administrative et financière est dévolue à la M.A.M., l'É.É.C. assurant seulement la responsabilité spirituelle216.

Ainsi, le Foyer du Marin de Douala est construit en 1965 et inauguré en 1966. Les travaux de construction de cette oeuvre, qui ont duré un an, ont coûté quarante millions de francs CFA217. Il s'agit d'un immeuble de deux étages disposant de :

- une chapelle ;

- 23 chambres et appartements climatisés ;

- une piscine ;

- un billard ;

- une restauration rapide (barbecue) ; - une librairie en bordure de piscine ;

215 Entretien avec Bruno Njoume Ebene, 55 ans, Pasteur de l'É.É.C., Yaoundé, 23 mars 2015.

216 L'Appel n°22, novembre-décembre 1992, p.10.

217 Ibid.

87

- des aires de jeux.

Photo n°5 : Vue principale du Foyer du Marin de Douala.

Source : Cliché réalisé par Moïse Nkapmeni Ngapet, le 8 mai 2015 à Douala.

2) Les services du Foyer du Marin

D'après ses initiateurs de 1850, la mission auprès des marins a son fondement biblique dans le livre des Actes de Apôtres. Ce texte révèle que, Paul, considéré comme le premier pasteur des marins, leur vint en aide au cours d'un naufrage en mer, en leur donnant à manger218. Ainsi, tous les foyers des marins219, à l'instar du travail de l'apôtre Paul, exerce une activité à la fois diaconale et sociale auprès des marins.

Depuis 1966, le témoignage évangélique rendu au Foyer du marin de Douala garde des mêmes actes et gestes :

218 Sainte Bible, Acte 27, versets 27 à 44, Version Louis Second, publiée par l'Alliance Biblique Universelle (A.B.U.), 2001, pp. 1130-1131.

219 On estime à a peu plus de 275 le nombre des foyers des marins allemands dans le monde.

88

- le travail du pasteur commence dans le bateau par une visite méthodique pour déceler ceux qui sont dans le besoin, leur prêcher l'évangile. Le but est d'aider le marin dans son corps, son âme, bref l'Homme dans sa globalité ;

- les marins dans le besoin, repérés et informés, sont conduits au foyer. Le foyer joue pour eux un lien important de contacts, de divertissements, d'achats des produits locaux. Il leur permet parfois de prendre contact par le téléphone, avec leurs familles demeurées dans leur pays d'origine ;

- le foyer assure aussi les visites aux marins hospitalisés ou emprisonnés. Les responsables du Foyer sont en quelque sorte considérés comme des avocats ou des interprètes des marins auprès des autorités de la sécurité, les autorités consulaires et religieuses. C'est un véritable travail de cure d'âme, doublé d'un travail d'information, que le foyer fait auprès des marins ;

- enfin, en matière d'échanges et de souvenirs, le foyer s'occupe de la vente des timbres, du service de change, de l'approvisionnement sur place de quelques objets d'art. Les statistiques de l'année 1988 mentionnent que le foyer s'est occupé de 800 à 1 000 marins par mois, a visité 970 bateaux amarrés au port de Douala, et a accueilli 10 150 marins. Depuis sa création, le foyer du Marin de Douala n'a été dirigé que par des cadres européens, particulièrement les allemands et aussi un Alsacien220. Ceci pourrait justifier l'affirmation de Jaap Van Slageren selon laquelle « l'Église Évangélique du Cameroun est ouverte sur le monde où la collaboration entre Noirs et Blancs est vécue »221.

Les plus connus des envoyés dans cette collaboration entre l'É.É.C. et la Mission Allemande aux Marins de la Mission de Brême sont : le diacre Bott, M. Kuhl, les pasteurs Thiesbonnekam, Strauss, Walter Wettach, Henri Becker.

précédent sommaire suivant