WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

2) Le fonctionnement et les retombées des relations entre L'É.É.C et l'E.Z.E.

L'E.Z.E. est l'un des partenaires les plus anciens de l'É.É.C. Leurs relations remonteraient en 1966228. En effet, l'inauguration le 27 mai 1966 du Collège Alfred Saker de Douala, reste un repère phare pour situer les premières années des relations de coopération entre l'É.É.C. et l'E.Z.E229. Dans son discours, le directeur de l'époque, Le pasteur Ekollo précise que ces réalisations ont été possibles grâce à d'importantes subventions conjointes des Églises Suisses, de la coopération technique suisse, du fonds d'aide et de coopération française et de la centrale évangélique pour le développement de Bonn, en Allemagne230. En clair, l'E.Z.E. a participé à la construction du collège Alfred Saker de Douala.

S'il est certain que l'E.Z.E. a financé la construction du collège Alfred Saker de Douala, il est aussi acquis que par la suite, et dans la même direction, il continue et participe au financement d'autres oeuvres de l'É.É.C. Dans cette lancée, un accord-cadre entre les deux partenaires est signé en 1995, lors de la visite d'une délégation du bureau de l'É.É.C. à Bonn en Allemagne. L'E.Z.E. est donc l'un des partenaires qui a le plus réalisé des projets dans l'É.É.C., dans les domaines aussi divers que l'enseignement, la communication, l'oeuvre médicale, l'oeuvre agricole, etc. Et de ce fait, cette assistance aura été pour beaucoup dans le rayonnement de certaines des oeuvres de l'É.É.C. L'exemple le plus patent est le Centre polyvalent de Mbouo-Bandjoun qui commença à fonctionner en 1980, centre de renommé qui aura longtemps été le centre d'accueil et de formation continue de tous les départements de l'É.É.C.231. On peut aussi citer la rénovation du Foyer de Jeunesse Protestante d'Akwa à Douala, la rénovation de la Direction de l'É.É.C. et des logements des responsables, le soutien de l'oeuvre médicale dans la lutte contre le S.I.D.A, l'équipement du Département Communication Information en service depuis 1987, le Collège Évangélique de Baleveng, etc.232.

Bien plus, dans le cadre des visites de travail, M. Rudolf Heinrichs-Drunhans, de l'office central protestant pour l'aide au développement, a effectué le 6 décembre 1992 une visite de travail au sein de l'Église Évangélique du Cameroun233. Ses entretiens avec le bureau de

228 Entretien avec Emmanuel Elouti, 66 ans, pasteur de l'É.É.C, Yaoundé, 13 juin 2014.

229 E. Tchuindjang, « Les expressions oecuméniques d'une jeune Eglise », p.226.

230 J.M.É., août-septembre 1966, p.180.

231 L'Appel n°36, juin-juillet, 1995, p.15.

232 Ibid. n°29, mai-juin 1994, p. 31.

233 Ibid n°17, octobre-décembre 1992, p.15.

92

l'É.É.C. ont porté sur les projets concernant l'enseignement, l'école pilote notamment, ainsi que sur des sujets d'intérêt commun234.

précédent sommaire suivant