WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

II- LES RETOMBÉES DE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE DANS LA MARCHE DE L'ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE DU CAMEROUN

L'ouverture de l'É.É.C. au monde n'a pas été une semence sans moisson. Durant les cinquante années de son autonomie, l'engagement de l'É.É.C. dans les relations oecuméniques internationales a eu un impact indirect, des suites considérables dans sa marche. Etant donné que les objectifs des différentes coopérations n'étaient pas les mêmes selon qu'elle a collaboré avec l'un ou l'autre partenaire. Ainsi, les retombées de la coopération internationale de l'É.É.C. peuvent s'observer sur les plans spirituel et de la formation, social, matériel et infrastructurel.

A- Sur les plans spirituel et de la formation

L'É.É.C. a tiré grand profit de sa collaboration avec ses partenaires extérieurs, au niveau de son champ spirituel et de la formation. En effet, l'intégration de l'É.É.C. au sein des organisations inter-ecclésiastiques lui a permis d'accroître son esprit oecuménique de base. Ces organisations regroupent en fait plusieurs Églises chrétiennes de différentes confessions, notamment les protestants, les méthodistes, les anglicans et même les catholiques. A travers les partages d'expériences dans les alliances confessionnelles mondiales, les animations théologiques avec les Église s de plusieurs continents, l'É.É.C. vit et témoigne pleinement la foi chrétienne dans monde d'aujourd'hui, comme le stipule l'idée de base de la C.É.V.A.A.

285 Entretien avec Isaac Kamta, 59 ans, Pasteur, Yaoundé, 12 mai 2015.

113

Cette expression oecuménique internationale s'est aussi ressentie sur le plan interne. De ce fait, au plan national, l'É.É.C. entretient d'excellentes relations avec les Église s de confessions différentes à l'instar des autres Églises protestantes présentes au Cameroun. Elle est membre du Conseil des Églises Protestantes du Cameroun (C.E.P.C.A.), né des cendres de la Fédération des Églises et Missions Évangéliques du Cameroun (F.É.M.É.C.), dont le pasteur Joseph Mfochivé, alors président de l'É.É.C., a été président à sa mort en 2006286.

La formation a aussi été l'un des axes importants de la coopération internationale de l'É.É.C. Ainsi, plusieurs ouvriers et laïcs de cette Église ont bénéficié de la formation par le biais de la coopération internationale. L'Institut OEcuménique de Bossey, institution du Conseil oecuménique des Églises et creuset de l'oecuménisme pratique a accueilli et formé quelques pasteurs de l'É.É.C. à l'instar des pasteurs Eugène Mallo (très anciennement), Emmanuel Tchuindjang, Madeleine Mbouté et Emilienne Tuébou. Bien plus, les envoyés missionnaires à l'É.É.C., de par leurs différentes formations, ont concouru à l'amélioration et au relèvement du niveau des ouvriers (Pasteurs, Délégués Pastoraux, Pasteurs Proposants, Évangélistes,) et autres fidèles et laïcs. C'est le cas des missionnaires théologiens envoyés à l'École de Théologie de Ndoungué, aujourd'hui Faculté de Théologie et des Sciences Religieuses, l'École Biblique de Foumban, et d'autres dans les différentes régions synodales. On a aussi enregistré des enseignants, des médecins, des infirmiers et aide-soignants, des gestionnaires, des techniciens, les animateurs agricoles, etc.

Il y a lieu de noter que, la consécration des femmes au ministère pastoral à l'É.É.C. est une contribution indéniable des relations internationales de l'É.É.C. En effet, Mme Jansen Mechteld, missionnaire d'origine hollandaise de l'Église Réformée des Pays-Bas, fut la toute première femme pasteur à travailler dans une paroisse de l'É.É.C. dans la paroisse de Njissé II à Foumban, de 1989 à 1993. Son ministère bouleversa certaines mentalités encrées au sein de l'É.É.C., marquées par le refus de former les jeunes femmes au ministère pastoral. Le ministère de cette dame apporta une solution au problème du ministère pastoral des femmes à l'É.É.C. Il fut donc un détonateur à l'effectivité de la consécration des femmes au ministère pastoral à l'É.É.C. Le ministère pastoral des femmes à l'É.É.C. aujourd'hui est une réalité incontestable. Les femmes pasteurs y occupent même les hautes responsabilités au sein de l'Église.

286 Entretien avec Guy Leintu, 50 ans, Pasteur É.É.C., Messa-Yaoundé, 21 mai 2015.

114

précédent sommaire suivant