WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

B- Dans le domaine social

Il est question ici de l'éducation, de la santé et de l'oeuvre sociale. Avec ses partenaires internationaux, l'éducation à l'É.É.C. a été rénovée. En effet, plusieurs infrastructures de l'enseignement primaire et secondaire appartenant à l'É.É.C. ont été mises en place avec l'aide venant de l'extérieur. C'est le cas du Collège Alfred Saker de Douala-Deido, fleuron de

l'éducation au Cameroun, dont la construction en 1966, avait été possible grâce à
d'importantes subventions conjointes des Église s Suisses, de la coopération technique suisse, du fonds d'aide et de coopération française, de la centrale évangélique pour le développement de Bonn, en Allemagne287, ainsi que de l`Evangelical Zentrastelle Für Entwiecklunlgshilfe (E.Z.E.) Comme nous l'avons vu au chapitre précédent.

Photo n°7: Le Collège Alfred Saker de Douala, fleuron de l'éducation à l'É.É.C.

Source: Cliché réalisé par Nkapmeni Ngapet, le 07 mai 2015.

On peut également citer le Centre Polyvalent de Mbouo-Bandjoun, le Collège Protestant de Ndoungué par Nkongsamba, le Collège Évangélique de Baleveng par Dschang qui portent

287 J.M.É., août-septembre 1966, p.180.

115

l'estampille de l'Église Évangélique de Westphalie et de l'E.Z.E. en République Fédérale d'Allemagne.

Avec l'envoi des missionnaires enseignants étrangers dans les établissements d'enseignement secondaire, la qualité de l'enseignement s'est améliorée. Ceci a été effectif avec les envoyés de la C.É.V.A.A. au Collège Évangélique Thomas Noutong à Bangangté, au Collège Alfred Saker de Douala, au Collège Protestant de Ndoungué.

Dans le domaine de l'enseignement primaire et maternel, l'assistance allemande s'est matérialisée par l'envoi du personnel pédagogique et par l'assainissement, un temps soit peu de la situation catastrophique de 1984288.

Pour ce qui est de la santé, l'oeuvre a été aussi dense et intense. Toutes les formations sanitaires de l'É.É.C. (hôpitaux, centres de santé, maternité, etc.) ainsi que la formation des aides-soignants à l'Hôpital Protestant de Ndoungué, portent l'empreinte de la coopération étrangère. En effet, l'Ex-Église Réformée des Pays-Bas y a envoyé des médecins et des infirmiers. Le service ophtalmologique de cette structure a bénéficié de l'aide de la "Christoffel-Blinden-Mission", une O.N.G. d'origine allemande.

Quant à l'oeuvre sociale, elle a connu une forte intensification de son action avec les partenaires extérieurs. Ainsi, la construction des centres sociaux de Lobethal dans la Sanaga-Maritime et de Ntolo près de Nkongsamba a été réalisée avec l'aide de la coopération internationale. La décennie 1980 a aussi vu l'intensification de la coopération d'aide avec les organismes allemands. L'association allemande "Brot Für die Welt" (Pain pour le Monde) a consacré près de 42 millions de francs CFA pour les activités de l'oeuvre sociale oecuménique de Maképé à Douala entre 1984 et 1988289.

Les partenaires étrangers de l'É.É.C. se sont tout de même investis dans la fourniture de l'eau potable aux populations. De ce fait, l'Église Évangélique de Westphalie a construit des forages d'eau dans la région du Nord dans le cadre du jumelage de la région de Soest en Allemagne et Région Synodale du Grand-Nord, treizième Région de l'É.É.C, qui couvre les régions administratives de l'Adamaoua, du Nord et de l'Extrême-Nord.

précédent sommaire suivant