WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le dessin du bonhomme chez des enfants autistes : quatre études de cas à  l'association burkinabè d'accompagnement psychologique et d'aide à  l'enfance (abape).

( Télécharger le fichier original )
par Wendpanga Daniel OUEDRAOGO
Université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki-ZERBO - Maitrise en psychologie clinique et pathologique 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.3.3. Le CARS (Childhood Autism Rating Scale)

· Présentation générale et pertinence de l'échelle

Cette échelle a été élaborée en 1971 par Schopler et ses collaborateurs (Rogé, 2003) sous l'appellation Echelle d'évaluation des psychoses infantiles (ChildhoodPsychosis Rating Scale CPRS). Celle-ci a été développée dans le cadre d'un projet de recherche sur l'enfant à l'Université du Caroline du nord. Ses auteurs cherchaient à identifier les enfants autistiques et de les distinguer des enfants porteurs d'autres troubles de développement sans syndrome autistique associé.

C'est après une quinzaine d'années (en 1988) d'utilisation sur plus de 1500 cas que cette échelle reçut le nom d'Echelle d'évaluation de l'autisme infantile ou ChildhoodAutismRating Scale en abrégé CARS (Schopler et al. 1988). L'échelle a été révisée pour tenir compte de l'élargissement de la définition de l'autisme et pour évaluer des enfants référés à un programme de traitement et d'éducation pour enfants autistes et pour des enfants ayant des troubles de la communication (Treatment and Education of Autistic and related Communication HandicappedChildren TEACCH).

Le CARS permet de distinguer les enfants dont les signes d'autisme sont de discrets à moyen des enfants dont l'autisme est sévère. Pour Rogé : « Le CARS est largement reconnu et utilisé comme un instrument fiable pour le diagnostic de l'autisme. Son administration prend environ trente à quarante-cinq minutes. Le CARS est probablement l'instrument de diagnostic le plus utilisé en France » (Rogé, 2003.p.98).

La version actuelle du CARS compte 15 items (cf. annexe iv) qui se présentent ainsi qu'il suit :

(1) Relations sociales

(2) Imitation

(3) Réponses émotionnelles

(4) Utilisation du corps

(5) Utilisation des objets

(6) Adaptation au changement

(7) Réponses visuelles

(8) Réponses auditives

(9) Goût-Odorat-Toucher (Réponses et modes d'exploration)

(10) Peur, Anxiété

(11) Communication verbale

(12) Communication non verbale

(13) Niveau d'activité

(14) Niveau et homogénéité du fonctionnement intellectuel

(15) Impression générale

Les items du CARS ont été construits de façon à ce qu'ils soient conformes aux principaux systèmes de diagnostic existants. Cela autorise d'abord une comparaison des résultats obtenus au CARS aux cinq (5) systèmes de diagnostic et ensuite une utilisation plus large dans la clinique et dans la recherche.

Cette échelle peut être utilisée par un grand nombre de professionnels : médecins, étudiants en médecine, psychologues scolaires, spécialistes du langage et de l'audition.

En plus de l'évaluation lors des séances de tests, le diagnostic à l'aide du CARS peut se faire à partir des informations issues des dossiers médicaux, de l'observation en milieu scolaire ou des entretiens avec les parents.

Les avantages du CARS résident également sur la possibilité d'application à des enfants de tous âges incluant les enfants d'âge préscolaire (au-dessus de 24 mois) et le remplacement des jugements cliniques par des évaluations objectives et quantifiables basées sur l'observation comportementale.

Tableau 5: Caractéristiques générales de la population évaluée avec le CARS

La principale limite du CARS réside dans le fait qu'il ne prend pas en compte l'évolution antérieure des troubles du comportement chez l'enfant diagnostiqué. Les observations ne se portent que sur les comportements présents.

· Qualités psychométriques

Différents travaux ont été menés dans l'objectif de vérifier la validité et la fidélité de l'échelle.

- La validité de l'échelle : les scores au CARS ont une validité élevée (une corrélation de .84) quand ils sont comparés aux scores issus des évaluations cliniques de la même séance. Une corrélation de .80 (p<.001) a également indiqué que les résultats du CARS sont en accord avec le jugement clinique de différents spécialistes (psychologue et pédopsychiatre) (Schopler et al. 1980).

- La fidélité de l'échelle : le CARS a une consistance interne élevée (un coefficient alpha de .90). Cela justifie la combinaison des scores partiels du CARS en un seul score à partir duquel le diagnostic est réalisé. Une fidélité inter-correcteurs de .71 a été obtenue sur 280 évaluations. L'évaluation de la fidélité test-retest a indiqué que les résultats du CARS sont stables dans le tempsmême sur une période de 12 mois (Schopler et al. 1980).

· Administration, cotation et interprétation des résultats

L'administration du CARS prend en moyenne trente à quarante-cinq minutes.Tout utilisateur du CARS doit être familiarisé avec les descriptions et les cotations des 15 items de l'échelle. Pendant l'observation, l'entretien ou l'étude des dossiers, ce dernier doit prendre des notes sur la feuille de notation. La particularité, la fréquence, l'intensité et la durée des comportements anormaux doivent attirer l'attention de l'utilisateur.

Chacun des 15 items du CARS reçoit une note pouvant aller de 1 à 4 :

- une note de 1 signifie que le comportement de l'enfant est dans les limites de la normale pour un sujet du même âge ;

- une note de 2 signifie que le comportement de l'enfant est légèrement anormal comparé à celui d'un sujet du même âge ;

- une note de 3 indique que le comportement de l'enfant est moyennement anormal pour cet âge ; - une note de 4 indique que le comportement de l'enfant est sévèrement anormal pour un sujet de cet âge.

Il existe également trois notes intermédiaires (1.5 ; 2.5 ; 3.5) qui sont utilisées lorsque le comportement observé se situe entre deux catégories.

Le score global est obtenu en additionnant les 15 notes des 15 items du CARS. Celui-ci varie de 15 à 60 sur lequel un score total de 30 ou plus correspond à l'autisme. De façon générale, plus le score est bas, moins l'enfant présente des comportements autistiques et plus le score est élevé, plus l'enfant présente des comportements autistiques.

L'interprétation du score global se réfère essentiellement à la catégorisation mentionnée dans le tableau ci-dessous :

Tableau 6: Référence pour le diagnostic de l'autisme à partir du CARS

Score total CARS

Catégorie de diagnostic

Degré d'autisme

15 à 29.5

non autiste

-

30 à 36.5

autiste

Léger à moyen

37 à 60

autiste

sévère

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net