WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'optimalité du régime de change dans la zone UEMOA.


par AYA MARIE ESTELLE AMANI epse KONAN
université Félix Houphouet Boigny de Cocody/Abidjan - DEA/MASTER NPTCI option macroéconomie appliquée 2012
  

précédent sommaire suivant

4.2. Interprétations des résultats

Après avoir abordé les résultats, nous allons passer aux interprétations en se référant à la théorie économique.

4.2.1. Modèle de détermination du taux de change réel optimal

Dans la zone UEMOA, lorsque le niveau de l'ouverture commerciale varie de 1%, le taux de change réel varie de 5.52% mais en sens opposé, toutes choses égales par ailleurs. Le signe négatif de ce coefficient signifie aussi que le solde de la balance commerciale se détériore et on a une tendance à la dépréciation du taux de change réel.

De plus, lorsque l'investissement varie de 1%, le taux de change réel varie aussi dans le même sens mais de 11.02%. Ce signe positif, qui est contraire au signe attendu, signifie que l'investissement dans les pays de l'UEMOA est fortement tourné vers les biens non échangeables et que le taux de change réel à tendance à s'apprécier.

Par ailleurs, l'accroissement de 1% des termes de l'échange associe une tendance à l'appréciation du taux de change réel de l'ordre de 2.17%, toutes choses égales par ailleurs. Le

AMANI Aya Marie Estelle, DEA/MASTER NPTCI 4ème promotion 62

signe positif de ce coefficient signifie que les tarifs à l'importation sont en baisse, on a donc une amélioration des termes de l'échange et une tendance à l'appréciation du taux de change réel.

En outre, l'accroissement de la variable monnaie et quasi monnaie de 1% associe une hausse du taux de change réel de l'ordre de 13.88%, toutes choses égales par ailleurs. Ce signe contraire au signe attendu signifie qu'une politique monétaire expansionniste dans la zone UEMOA entraine une tendance à l'appréciation du taux de change réel. El Hammas et Salem (2006) obtiennent ce même signe dans leur étude.

Quant à l'indice de progrès technologique, son augmentation de 1% entraîne une baisse du taux de change réel de 27832.96%. Ce qui est contraire à ce que dit la théorie (contraire à l'effet Balassa-Samuelson). El Hammas et Salem (2006) obtiennent ce même signe dans leur étude. On peut donc dire qu'une augmentation de la productivité des biens échangeables conduit à une augmentation des prix relatif de ces derniers par rapport aux biens non échangeables et à une dépréciation du taux de change réel. Cela peut s'expliquer par le fait que les agents économiques de la zone UEMOA se tournent le plus vers les biens échangeables plus productifs ; ce qui entraine par la loi de l'offre et de la demande une augmentation des prix de ces produits sur leurs marchés.

4.2.2. Le lien entre le taux de change réel et la croissance économique

Les résultats montrent que lorsque le taux de change réel à l'incertain de la zone UEMOA varie de 1%, le taux de croissance économique varie en sens opposé de 0.0015%, toutes choses égales par ailleurs. Ce qui signifie que lorsque le taux de change réel s'apprécie de 1%, le taux de croissance économique baisse de 0.0015%, toutes choses égales par ailleurs.

En outre, lorsque l'investissement croît de 1%, le taux de croissance économique croît aussi de 0.078%, toutes choses égales par ailleurs. Ce qui est conforme aux résultats attendus car l'investissement est source de croissance.

Par ailleurs, l'augmentation de 1% de la variable capital humain associe une augmentation de 0.29% du taux de croissance économique des pays de la zone UEMOA, toutes choses égales par ailleurs. Ce qui est conforme à la théorie néoclassique et à la théorie de la croissance endogène.

AMANI Aya Marie Estelle, DEA/MASTER NPTCI 4ème promotion 63

En outre, une hausse de 1% de la variable crises externes entraîne une baisse du taux de croissance économique de la zone UEMOA de l'ordre de 0.59%. Ce qui est conforme aux résultats attendus.

précédent sommaire suivant