WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effets de la hausse des prix des denrées alimentaires sur la consommation des ménages au Togo.


par Moubarak DJIGBA
Université de Lomé - Master en Economie 2012
  

précédent sommaire suivant

3.1.2- Variables du modèle

3.1.2.1- Le taux de croissance des dépenses de consommation des ménages (TCDCM)

Elles retracent le montant des dépenses de consommation finale de biens et services des ménages d'une nation au cours d'une période donnée. Elles permettent également d'apprécier l'attribut du revenu des ménages. Et généralement, plus le revenu augmente, et plus cette composante augmente à causes des besoins énormes (cas le plus probable des PED).

En outre, le TCDCMdonne une idée de l'évolution de ces dépenses au cours du temps. Et il est donné par :

[6]

dcmt et dcmt-1 représentent respectivement les dépenses de consommation finale des ménages des périodes t et t-1.

Cependant,il convient de préciser que dans la plupart des PED (pays majoritairement à revenus faibles), les dépenses des ménages sont quasi équivalentes à leurs revenus, et quelques fois même supérieures. En d'autres termes, l'épargne domestique est quasi nulle. Elles sont introduites dans le modèle en tant que variable d'intérêt de l'étude, et sont exprimées en FCFA.

Figure 14 : Evolution trimestriel des dépenses de consommation des ménages au Togo de 2000 à 2011

Comme le montre le graphique, la croissance des DCMont connu une évolution alternée de pics et de creux. Cette tendance est due à l'environnement socio - économique qui prévalait dans ces périodes.De plus, les pics élevés des quatrièmes trimestres s'expliquent par la nature des dépenses effectuées dans ces moments. Le taux de croissance trimestriel moyen sur cette période s'établit de 0.9%, ce qui est relativement très faible par rapport aux besoins illimités des populations.

3.1.2.2- Le taux de croissance de l'indice des prix alimentaires(TCIPA)

L'indice des prix alimentaires mesure l'évolution mensuelle des cours d'un panier de denrées alimentaires. Il est donc établi à partir de la moyenne des niveaux de prix de plusieurs catégories de denrées alimentaires, et pondérés en fonction de leur importance dans la consommation alimentaire des ménages de la région considérée.C'est également une des composantes dans le calcul du niveau général des prix (taux d'inflation). Plus il est volatile, plus l'inflation aura tendance à être instable, et plus l'inquiétude des ménages sera aussi grande (ceteris paribus). L'IPA est introduit dans le modèle comme une variable d'intérêt.

Ainsi, le TCIPA quant à lui relate une vue d'ensemble de l'évolution des prix à la consommation d'un panier de denrées alimentaires.

Il est donnée par :

[7]

ipatet ipat-1 représentent respectivement l'indice de prix alimentaires et boissons non alcoolisées des périodes t et t-1.

Figure 15 : Evolution trimestriel de l'indice des prix alimentairesdu Togo de 2000 à 2011

Le graphique présente des fortes hausses de l'indice des prix alimentaires constatées surtout en 2001, 2005, 2008 et 2011. Les hausses de 2001 et 2005 s'expliquent par les crises socio - politiques du moment et/ou une baisse substantielle de la production locale ; tandis que celles de 2008et 2011 par l'euphorie des hausses internationaux de prix des denrées alimentaires et/ou les fortes inondations enregistrées au Togo. Le taux de croissance trimestriel moyen s'établie à 0.7%.

précédent sommaire suivant