WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effets de la hausse des prix des denrées alimentaires sur la consommation des ménages au Togo.


par Moubarak DJIGBA
Université de Lomé - Master en Economie 2012
  

précédent sommaire suivant

1.3- Evolution des prix de quelques denrées alimentaires au Togo

1.3.1- Prix au producteur

Sur la période 1995- 2010, les prix des céréales ont connu des années de hausse alternant avec des années de baisse.

Le prix au producteur du maïs a varié de 91 en 1995 à 89 FCFA en 1999/2000, puis à 156 FCFA en 2004/05, et enfin à 167 FCFA en 2009/10 ; soit unaccroissement moyen et annuel de plus 15%. Le pic le plus spectaculaire a été enregistré en 2007/08 avec un prix au kilogramme de 191 FCFA (en raison des graves inondations enregistrées dans le pays). Toutefois, en années de bonne pluviométrie, les prix au producteur ainsi que ceux au consommateur enregistrent des baisses significatives.

Les prix des autres céréales (sorgho et mil) ont connu une évolution identique (vue qu'ils sont des substituts parfaits) à celle du maïs. L'évolution des prix des tubercules est marquée par une tendance générale à la hausse en raison de la demande à la hausse de ces denrées. En outre, on observe une variabilité en baisse du prix des légumineuses.

Figure 6 : Evolution des prix au producteur de céréales (en FCFA/kg) de 1995 à 2009

Figure 7 : Evolution des prix au producteur des tubercules (FCFA/kg) de 1995 à 2009

Figure 8 : Evolution des prix au producteur des légumineuses (FCFA/kg) de 1995 à 2009

Source : Statistiques de la DGSCN et estimations de l'auteur.

1.3.2- Prix au consommateur

1.3.2.1- Produits vivriers locaux

L'évolution tendancielle des prix au consommateur est identique à celle des prix au producteur. Toute baisse ou hausse de prix au producteur, rejaillit sur les prix au consommateur ; et vice versa (confère figure 9). Ces évolutions montrent une corrélation étroite entre les deuxprix (prix au producteur et au consommateur).

Figure 9 : Evolution de prix du maïs au producteur et au consommateur (en FCFA/Kg)

Figure 10 : Evolution des prix au consommateur des produits céréaliers locaux (en FCFA/kg)

Figure 11 : Evolution des prix au consommateur des tubercules (en FCFA/kg)

Figure 12 : Evolution des prix au consommateur des légumineuses(en FCFA/kg)

Source : Statistiques de la DGSCN et estimations de l'auteur.

1.3.2.2- Prix des principaux produits alimentaires importés

Au Togo la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires de base importées est enregistrée tant à l'importation qu'au niveau du consommateur. Spécifiquement à Lomé, au nombre de ces denrées importées figurent en bonne place le riz, le blé et ses dérivées (pâtes alimentaires, farine de blé, etc.), le sucre, les huiles végétales, etc.

Figure 13 : Evolution des prix au consommateur des quelques produits importés (en FCFA/kg)

Source : Statistiques de la DGSCN et estimations de l'auteur.

Le renchérissement des prix des produits énergétiques ainsi que la hausse des prix mondiaux des denrées alimentaires, ont occasionné une flambée des prix nationaux des denrées alimentaires tant importés que locaux. L'influence des prix des denrées alimentaires importés sur la consommation des ménages, dépendent en partie de l'environnement et du contexte économique mondial.

précédent sommaire suivant