WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etablissement d'une base de données socioéconomique territorialisée et d'un tableau de bord de suivi des programmes et projets publics de l'état.

( Télécharger le fichier original )
par Baem Brice BAGOA
Ecole Nationale de la Statistique et de là¢â‚¬â„¢Analyse Economique - Ingénieur Statisticien 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2.3 Le modèle relationnel

Ce modèle est dû à E. F. CODD en 1970. Grace à sa simplicité technique, il a pris une importance de plus en plus grande dans le domaine du traitement et le stockage des données informatiques. En effet, à l'inverse des modèles hiérarchiques et des modèles en réseau, les relations

2. A l'origine, IMS a été conçu pour le North American Rockwell dans le cadre du projet Apollo 11 qui avait pour objectif d'envoyer l'homme sur la lune.

3. Le CODASYL (Conference on Data System Languages) est un groupe d'utilisateurs et de fournisseurs de logiciels - dont IBM - qui fut créé en 1959. Le Database Task Group (DBTG) en est un sous-groupe.

Brice Baem BAGOA, Elève Ingénieur des Travaux Statistiques Page 17

2.2. Évolution des modèles de bases de données

manipulées par ce modèle sont des tableaux à deux dimensions, avec lignes et colonnes, les informations étant stockées à l'intersection de celles-ci. Le modèle relationnel repose sur deux concepts fondamentaux : les domaines de valeurs et les relations entre domaines. La puissance de ce modèle réside non seulement dans sa simplicité technique, mais aussi dans sa complétude et sa rigueur de mise en oeuvre. En effet, le modèle relationnel est une variante de la théorie des ensembles et des relations. Il revêt ainsi toute la rigueur des mathématiques discrètes. En plus, ses structures sont suffisantes pour représenter tout ce que les modèles concurrents pouvaient offrir et bien plus.

Au fil des années, le modèle a connu de profondes améliorations notamment en ce qui concerne la couverture d'autres domaines (tels que les BD déductives, actives, les données spatiales, temporelles etc.), l'adoption d'un langage standard (le SQL) et enfin le développement de SGBD de plus en plus performants. Oracle fut le premier SGBD construit sous ce modèle. De nombreux autres ont suivi au fil des années. Les SGBDR sont aujourd'hui le modèle le plus utilisé à travers le monde. Ils trouvent leurs applications dans des domaines très variés.

Le modèle relationnel n'est cependant pas adapté pour le développement d'applications utilisant les langages orientés-objet comme C++, Java, Python etc. En effet, ces langages traitent les informations en termes de classes alors que le modèle relationnel stocke les données dans des tables. L'utilisation de ces données en POO nécessite donc un mapping Objet/Relationnel qui non seulement est couteux en développement mais ralentit considérablement l'exécution des programmes. En plus de cela, le modèle relationnel n'est pas très adapté pour la gestion des données multimédia, qui, de nos jours deviennent de plus en plus importantes. Une nouvelle génération de modèles vient ainsi pallier ces manquements. Il s'agit des modèles de BD Orientées-Objet.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy