WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etablissement d'une base de données socioéconomique territorialisée et d'un tableau de bord de suivi des programmes et projets publics de l'état.

( Télécharger le fichier original )
par Baem Brice BAGOA
Ecole Nationale de la Statistique et de là¢â‚¬â„¢Analyse Economique - Ingénieur Statisticien 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre 1

Cadre général du suivi des projets de l'Etat

Un des objectifs de cette étude est la mise à disposition de l'USPITE d'un système de suivi des différents projets mis en oeuvre par l'Etat. La mise en place d'un tel système passe naturellement par l'appropriation des concepts propres au domaine du suivi des projets. Hormis les concepts d'ordre généraux, il est aussi important de s'approprier la mise en oeuvre de ceux-ci dans le cas spécifique du Sénégal. Ceci constitue l'objet de ce premier chapitre. Il présente d'abord les concepts de projet et de suivi-évaluation avant de proposer une analyse du système sénégalais de suivi des projets. La dernière section sera consacrée à la présentation du dispositif opérationnel de l'USPITE.

1.1 La notion de projet

Un projet peut être défini comme une combinaison de ressources humaines et matérielles réunies au sein d'une organisation pour l'atteinte d'un objectif bien précis. CADENET et KING donnent une définition plus exhaustive de la notion de projet. Pour eux: « Un projet est un ensemble optimal d'actions à caractères d'investissements fondé sur une planification sectorielle globale et cohérente grâce auquel une combinaison définie de ressources engendrent un développement économique et social d'une valeur déterminée » (Voir [47]). De ces deux définitions, il ressort que le projet doit nécessairement aboutir à l'atteinte d'un objectif bien déterminé en passant par la réalisation d'un certain nombre d'activités ou tâches. Pour mener à bien un projet, ce dernier doit faire l'objet d'un suivi et d'éventuelles évaluations (au début, à mi-parcours ou a la fin). Deux principales approches sont utilisées de nos jours dans la gestion des projets : l'approche traditionnelle et la gestion axée sur les résultats (GAR)

1.1.1 Suivi et évaluation des projets

Par définition le suivi est un processus itératif de collecte et d'analyse d'informations pour repérer les anomalies en vue de les corriger. Il fournit donc aux gestionnaires et aux participants un retour d'information régulier qui peut aider à déterminer si l'avancement du projet est conforme à

Brice Baem BAGOA, Elève Ingénieur des Travaux Statistiques Page 5

1.1. La notion de projet

la programmation. Aussi, les activités de suivi permettent de comparer le rendement prévu avec le rendement atteint.

L'évaluation est une opération sélective qui vise à apprécier systématiquement et de manière objective les progrès dans la réalisation d'un effet au regard des ressources engagées. Il peut survenir soit à un moment donné pendant la mise en oeuvre (évaluations intérimaires, et évaluation finale), soit après l'achèvement des activités du projet/programme (Evaluation ex- post). Elle vise ordinairement à déterminer la pertinence, l'efficience, l'efficacité, l'impact et la durabilité d'un projet.

Le suivi-évaluation est basé sur les indicateurs qui sont des outils destinés à mesurer l'avan-cement des projets et à évaluer la qualité des résultats et bénéfices que peuvent en dégager les parties-prenantes. Ils représentent un des moyens essentiels pour améliorer la qualité et l'impact sur le développement des projets. C'est un facteur ou variable, de nature quantitative ou qualitative qui doit respecter les conditions suivantes définies par le sigle SMART :

~ Spécifique : l'indicateur doit être clairement défini et sans ambigüité pour les parties prenantes du projet.

~ Mesurable : l'indicateur chiffré doit être incontestable et reconnu comme tel par l'ensemble des parties prenantes.

~ Atteignable : il doit être acceptable et réalisable lors de la mise en oeuvre du projet.

~ Réaliste : il doit être réalisable et ne reposer que sur la motivation du collaborateur ou être réajusté si le contexte change.

~ Temporellement défini : il doit être inscrit dans le temps, avec une date de fin et éventuellement des points intermédiaires.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy