WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Cartographie de l'évolution spatio-temporelle de la ville de Niamey (Niger) et évaluation de l'état de sécheresse moyennant les outils SIG et télédétection.

( Télécharger le fichier original )
par Mamane Barkawi MANSOUR BADAMASSI
Université Mohamed V Agdal - Master spécialisé 2016
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2.5 Caractéristiques géomorphologiques et pédologiques

Du point de vue géomorphologique, la ville de Niamey est constituée par un ensemble de relief assez complexe. Cet ensemble est essentiellement constitué de plateaux structuraux, de plaines alluviales et de vallées fluviales dont la vallée du fleuve qui divise la ville en deux rives : droite et gauche. La rive gauche est le domaine des plateaux et terrasse ferrugineuse sur laquelle est établie la ville alors que sur la rive droite, les plaines constituent l'essentiel des formes du relief bien qu'elles subsistent quelques buttes et plateaux (figure 4).

Au cours de ces vingt dernières années, la recherche pédologique dans le sud-ouest du Niger s'est axée principalement sur les sols profonds sableux qui sont d'un grand intérêt pour les petits cultivateurs (Frieder Graef., 1993).

Ces études ont été réalisées à grande échelle (1:100 - 1 : 25.000) et sur quelques sites seulement. Aujourd'hui, la région toute entière, y compris les terres à faible potentiel agricole, sont utilisées pour le pâturage ou les cultures. Les qualités chimiques et physiques des sols légèrement sableux ou argileux du 'Continental Terminal' et des sols du socle sont encore peu connues. La seule étude détaillée réalisée dans la zone d'étude a été effectuée par Gavaud et Boulet (1967) à l'échelle 1 : 500.000 (Frieder Graef., 1993).

Figure 4 : Carte géomorphologique et pédologique de la ville de Niamey. Extrait à partir de la carte géomorphologue et pédologique de la partie ouest du Niger, réalisé par Greigert 2000.

19

Projet de fin d'étude CRASTE-LF 2016 : Cartographie de l'évolution spatio-temporelle de la ville de Niamey (Niger) et évaluation de l'état de sécheresse moyennant les outils SIG et Télédétection

Partie I. Présentation de la zone d'étude/Concepts et méthodologies

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net