WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les collections "femmes" de Jeanne Lanvin 1909 -1946 et leurs inspirations artistiques.

( Télécharger le fichier original )
par Clémentine BROSSEAU
Paris 1 Panthéon Sorbonne - Master 1 recherche dà¢â‚¬â„¢histoire de là¢â‚¬â„¢art 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

C -- Le doré et les anges.

C.1 -- Le doré chez Fra Angelico et Jeanne Lanvin.

Les liens entre l'artiste italien et la couturière française sont nombreux, au niveau des coupes des vêtements et de la couleur bleue, mais d'autres liens sont aussi possibles entre les deux artistes. Via l'utilisation du doré, une correspondance peut-être effectuée entre les oeuvres de Fra Angelico et les vêtements de Jeanne Lanvin349. Au Moyen-Âge, l'or est principalement utilisé comme revêtement à l'aide de feuilles d'or. Le doré est une nuance du jaune, cette couleur est le symbole du pouvoir, mais surtout de la puissance, symbolisant le pouvoir par la richesse. C'est une couleur évoquant le faste et le luxe. Dans la religion chrétienne, la couleur dorée correspond à la couleur de Dieu, assimilée à l'idée de soleil. Le doré est donc aussi une couleur renvoyant à l'immortalité. Par conséquent, cette couleur est régulièrement utilisée dans les tableaux religieux du Quattrocento rappelant l'aspect religieux. Le doré est aussi la marque d'une richesse d'un peintre pouvant utiliser un matériau aussi noble que l'or350.

Fra Angelico utilise lui aussi le doré dans ses oeuvres. En effet, le doré est l'une des couleurs prééminentes de ses oeuvres351. Il l'utilise pour de nombreux détails, dont les broderies des vêtements, l'or apportant de la somptuosité. Les cols et le bout des manches sont aussi couramment marqués d'une bande dorée. L'artiste l'utilise surtout pour symboliser tous les éléments religieux ou mystiques de ses peintures. De cette façon, les auréoles des anges sont peintes en doré, permettant d'interpeller l'oeil du spectateur. Parfois, ce sont les détails d'une scène qui sont en doré pour rappeler leur côté mystique. Par exemple, dans l'Annonciation de 1434 (ill. 48), en haut à droite de l'image est figurée la colombe avec une aura dorée, démontrant au spectateur son côté religieux. La colombe symbolise ici le Saint-Esprit. Le doré dans l'oeuvre de Fra Angelico renforce l'effet lumineux de ses peintures et permet d'y refléter la lumière naturelle. L'historien de l'art Édouard Schneider l'aborde le doré et les anges ainsi :

349 MERCERON, Dean L., Op. Cit., p. 20.

350 COLE AHL, Diane, Op. Cit., p. 95-113.

351 Ibid.

85

« Mais c'est au Gesù que nous trouvons les plus belles compositions. L'Annonciation, d'abord, avec ses chauds tons d'or, la forme céleste de son Ange, les mains exquises de Marie, d'une facture nettement supérieure aux premières oeuvres de Fiesole »352

En ce qui concerne la couturière, celle-ci utilise aussi le doré dans ses créations. Tout d'abord, le doré est régulièrement utilisé pour illustrer le logo de la maison Lanvin, notamment sur les parfums Arpège353. Ensuite, Jeanne Lanvin se sert souvent de cette couleur pour créer les décors de ses modèles. Le doré permet de sublimer une tenue et d'y apporter plus de lumière, celle-ci s'y reflétant en fonction des mouvements354. Ainsi, sur le manteau Jupiter de 1920 (ill. 29), le dos est décoré de motifs géométriques effectués au motif d'or. L'utilisation du fils d'or apporte de l'éclat au velours violet qui constitue le manteau. Une autre tenue, présumée de Jeanne Lanvin, datée vers 1936, est un ensemble du soir composé d'une robe en crêpe de soie noire et d'un boléro dans la même matière. Les manches et la ceinture sont décorés de lamé en or. Le choix de la couleur dorée permet ici d'apporter une touche d'originalité à la tenue entièrement composée de noir. Le même cas de figure existe avec la robe Polaire de 1934 (ill. 45), la robe est en velours noir. Les manches sont faites de tulle doré sur lesquelles les couturières ont brodé des paillettes dorées de formes carrées. Grâce au doré, la tenue est assez somptueuse pour être une robe du soir, la majorité du vêtement étant en noir. L'aspect luxueux est régulièrement apporté par la broderie dans les vêtements de Jeanne Lanvin, dont la broderie dorée, comme avec un manteau de 1937. Le manteau est en taffetas noir avec de grandes manches kimono, dont le dos est ouvert par un décolleté bénitier. Sur tout le long du dos est placée une bande de broderies faites de paillettes dorées superposées allant du dos de l'encolure à l'ourlet. Ce manteau du soir est luxueux par sa coupe majestueuse et par ce travail de broderie reflétant toutes les lumières. Parfois, c'est l'emplacement du décor doré sur la tenue qui rappelle les tenues peintes par l'artiste italien. Le modèle, Mensonge de 1939-1940 (ill. 49), est une veste en velours bleue avec des applications de galons en lamé or sur les bras et le devant. Ce décor doré à cet emplacement rappelle les tenues des anges dans le Couronnement de la Vierge (ill. 42). En effet, ces personnages présentent aussi sur leurs tenues des décors dorés sur leurs manches dans le même style. La couturière utilise parfois le doré comme couleur principale de ses modèles, c'est le cas avec deux tenues. Tout d'abord, le modèle Apollon (ill. 50) datée aux alentours de 1925 est une robe mi - longue en lamé or. La robe n'a pas de manches, mais simplement des

352 SCHNEIDER, Édouard, Op. Cit., p. 13.

353 GROSSIORD, Sophie (dir.), Op. Cit., p. 19.

354 Ibid., p. 112.

86

bretelles laissant les bras dégagés. L'emmanchure des bras, le col et le devant de la robe sont composés de bandes libres ou cousues, puis brodées de perles et de tubes en verre. Le lamé en or se reflète dans les broderies de verre. L'autre modèle est la robe Walkyrie de 1935 (ill. 50). Elle est en lamé or. La doublure de la robe est de la même teinte et elle est faite d'un corsage en lamé or aussi. La robe est marquée à la taille par une ceinture de soie bleu marine surpiquée, dans un esprit japonisant, rappelant le obi japonais (ceinture servant à fermer les vêtements traditionnels japonais).

Le doré régulièrement utilisé par Jeanne Lanvin dans ses créations peut être influencé par Fra Angelico, mais aussi par d'autres artistes ou mouvements artistiques. La couturière apprécie les arts orientaux dont la couleur dorée est l'une des caractéristiques principales, notamment dans les mosaïques byzantines355. Ces dernières sont souvent composées d'un fond doré sans profondeur, non-inscrit dans une réalité spatiale. Le doré met aussi en avant les nombreux bijoux des personnages, leurs cols ornés ou encore les longues traînes à motifs présents dans les mosaïques. L'art byzantin vise constamment au sublime en se concentrant surtout sur les couleurs et la tenue356.

Jeanne Lanvin utilise le doré dans ses tenues et particulièrement dans leur décor. Cependant, même si elle s'inspire de Fra Angelico qui utilise, lui, majoritairement le doré dans ses oeuvres, un lien direct et avéré entre les deux ne peut être établis. En effet, l'utilisation du doré par la couturière peut être due à un simple choix de couleur dans la mouvance de l'argenté par exemple. Le doré utilisé n'est pas directement influencé par Fra Angelico, mais il est possible que Jeanne s'en soit inspirée de manière générale pour l'utilisation du doré.

précédent sommaire suivant