WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'écomobilité, vers un développement durable de l'activité touristique

( Télécharger le fichier original )
par Mari Jaouen
Ecole Supérieure Européenne de Poisy - Diplôme Universitaire en Ingénierie de l'Espace Rural 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1 Les caractéristiques de la mobilité dans le tourisme européen

1.1 Le contexte en chiffres  et tendances

Le tourisme est la première industrie de la planète. Il est tout d'abord lié à une grande révolution : la création des congés payés. L'allongement de la durée de vie, la baisse du temps de travail, le développement de la voiture et de l'avion ont également favorisé son développement.

Au niveau européen, la suppression des contrôles frontaliers et la promotion de la libre circulation ont encouragé les voyages intra européens. L'introduction de l'euro et les progrès liés au transport qui réduisent les coûts et les temps de trajet, favorisent également la circulation des touristes au sein des pays de l'Union Européenne.

Le tourisme s'est popularisé, en effet, en 1950 le nombre de touristes était de 25 millions, il était en 2000 de 702 millions. Pourtant, le tourisme reste une activité réservée à une très petite minorité de privilégiés dans le monde.

L'Union Européenne est le premier marché touristique mondial, tant émetteur que récepteur. En effet, l'Europe est la destination la plus populaire puisqu'elle accueille un peu moins de 60 % des touristes internationaux au monde (voyages intra européens compris). L'Organisation Mondiale du Tourisme prévoit 717 millions d'arrivées transfrontalières pour 2020 en Europe. Cette activité a un poids économique important. Au total, 8 millions de personnes travaillaient dans le secteur touristique en Europe en 2003. Et l'augmentation du nombre d'emplois dans le secteur du voyage et du tourisme dans l'UE est estimée à 2 millions entre 2003 et 2013.

Le tourisme est une industrie jeune, en pleine expansion mais également en mutation du fait de nombreux changements (politiques, sociaux, technologiques, économiques et environnementaux).

Pour le secteur touristique, le transport est essentiel puisqu'il est le lien entre la résidence habituelle et la destination touristique. Le développement des transports est plus récent mais tout aussi impressionnant.

La voiture individuelle est le transport le plus utilisé pour les transports intra européens (58%) devant l'avion (31%) et le train (10%). Le développement des voyages en avion a connu une croissance fulgurante ces 30 dernières années grâce aux progrès techniques et à la concurrence qui ont considérablement réduit les temps de trajet et les coûts. La voiture et l'avion sont donc les moyens de transports les plus utilisés pour les vacances.

Les périodes de vacances sont de plus en plus courtes et de plus en plus fréquentes. Or les départs se font vers des destinations de plus en plus éloignées du lieu de résidence habituel. Les déplacements sont donc de plus en plus fréquents et de plus en plus longs en terme de kilomètres.

Intéressons-nous maintenant aux politiques et réglementations liées au transport et au tourisme, pour comprendre de quelle manière ces secteurs sont pris en compte par les institutions publiques et internationales.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net