WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effet de la durée de compétition des mauvaises herbes sur la culture du poivron (Capsicum annuum)

( Télécharger le fichier original )
par Josué CANDY
Université Notre Dame d'Haïti - Ingénieur - Agronome 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4. 2 Calcul et Analyse économique

L'évolution de la Relation entre valeur ajoutée et charge d'exploitation relative aux opérations de sarclage sous l'effet de la durée de compétition des mauvaises herbes sur cette culture est illustrée au sien de la figure 9.

Figure 9. Relation entre valeur ajoutée et charge d'exploitation relative aux opérations de sarclage.

Nous avons dû procéder à divers calculs pour pouvoir nous faire une idée des produits bruts relatifs à chaque traitement. En nous basant sur les données que nous avons collectées, nous avons établi des calculs permettant d'estimer les produits bruts et les charges exploitations relatifs au sarclage des différents traitements. L'objectif de l'analyse économique est de mesurer le différentiel de la Valeur Ajoutée généré par les différentes parcelles. Les résultats obtenus sont présentés ci-dessus.

Tableau XVIII : Charge d'exploitation relative aux opérations de sarclage pour un hectare.

Parcelles

Nombre de jour de sarclage

Nombre d'Homme Jour par sarclage

Charge (Gdes)

T 0

15

24

18000

T 1

13

29

18850

T 2

10

33

16500

T 3

4

31

6200

T 4

8

36

14400

T 5

6

45

13500

T 6

3

55

8250

T 7

0

0

0

Tableau XIX. Evolution du produit brut et de la valeur de la production.

Parcelles

Rendements exportable (T /ha)

Produit brut (Gdes)

Valeur ajoutée (Gdes)

T 0

19.964

898380

880380

T 1

17.272

777240

758390

T 2

13.433

604485

587985

T 3

9.67

435150

428950

T 4

8.509

382905

368505

T 5

4.217

189765

176265

T 6

3.928

176760

168510

T 7

1.272

57240

57240

De l'analyse du tableau XVIII, il ressort qu'une réduction progressive du coût d'exploitation relatif aux sarclages se fait sentir. Cette réduction se fait de manière inversement - proportionnelle avec les durées de compétition entre les mauvaises herbes et le poivron. Le coût d'exploitation relatif aux opérations de sarclage varie de 18000 gourdes pour le traitement T0 à 8250 gourdes pour le traitement T6. Pour les résultats du Tableau XIX, les données relatives à la valeur ajoutée passent de 880380 gourdes pour le traitement T0 à 57240 gourdes pour le traitement caractérisé par une présence de la transplantation à la récolte.

La plus petite différence significative entre les traitements pour la variable relative au rendement exportable est de 2.137 tonnes pour un hectare (96165 gourdes) permet d'établir le traitement le plus adapté. Généralement les agriculteurs sont prêts à adopter une technique s'il génère un Taux de Retour Marginal égale au moins à 100%.

Produit Brut = Production totale des cultures, ramenée à l'hectare X Prix de Vente.

Charge d'exploitation relative au sarclage = nombre d'homme / jour à l'hectare X prix d'un homme/ jour X nombre de jour de sarclage.

Valeur Ajoutée = Produit Brut - Consommations intermédiaires.

ü Prix d'un kg de poivron : 45gourdes.

ü Prix d'un homme /jour : 50 gourdes.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy