WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Classification de la population en catégories socio-économiques : méthodologie et application pratique


par Mustapha HADD
Institut national de statistiques et d'économie appliquée - Ingénieur d'Etat Option : Démographie 1999
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2

Les catégories socio-économiques

Introduction

Les catégories socio-économiques sont utilisées aussi bien pour la diffusion des résultats d'enquêtes ou bien dans une large mesure de mener des études socio-économiques ou socio-démographiques. Les catégories socio-économiques reflètent bien les disparités entre les couches sociales parce qu'on se base pour leurs déterminations sur des variables liés aux niveaux de vie telles que les dépenses par personne, le revenu,... etc.

Dans ce chapitre, on tentera de définir c'est quoi une catégorie socio-économique et on aura l'occasion de présenter les deux classifications en catégories socio-économiques de 1971 et 1984/855(*).

I. Définition d'une catégorie socio-économique

Avant de définir une catégorie socio-économique, il est utile de commencer par se demander c'est quoi une catégorie. Celle-ci est définit comme étant une classe dans laquelle on regroupe des objets ou des personnes présentant des caractères communs. De cette définition découle une définition "évidente" d'une catégorie socio-économique. C'est une classe dans laquelle on range des personnes ayant des caractères sociaux et économiques semblables. Cependant, sur quels critères socio-économiques peut-on se baser pour mener une telle typologie de la population ?

Les critères les plus adoptés sont relatifs à l'exercice d'une activité professionnelle. Parmi ces critères on cite :

· La profession principale.

· L'activité économique principale.

· Le statut socioprofessionnel.

L'exercice d'une profession est la source la plus évidente d'un revenu qui est l'un des indicateurs le plus pertinent des niveaux de vie. Il convient de noter que l'exploitation de la variable revenu s'avère très difficile. En effet, les enquêtes nationales ne la prennent pas en considération parce que les personnes enquêtées ne déclarent pas d'une manière fiable leur revenu. Pour résoudre ce problème, on approche la variable revenu par la variable "dépenses annuelles moyennes par tête". Celle-ci fait heureusement l'objet de plusieurs enquêtes nationales telles que les enquêtes sur les niveaux de vie des ménages et les enquêtes sur la consommation et les dépenses des ménages.

Pour enrichir la classification en catégories socio-économiques, il serait opportun d'intégrer d'autres variables socio-démographiques telles que l'âge, le sexe, la situation dans la famille, le lieu de résidence. On ajoute aussi les variables concernant le niveau d'instruction et le diplôme le plus élevé obtenu par la personne.

* 5 Pour plus d'informations sur ces classifications en C.S.E consulter le rapport de synthèse de l'enquête sur la consommation et les dépenses des ménages 1984/85.

précédent sommaire suivant