WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'entrée du sujet àógé en foyer logement

( Télécharger le fichier original )
par Caroline Chapelier
Université Toulouse-Le-Mirail - Master 2 psychologie parcours gérontopsychologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Propositions d'un dispositif d'accueil visant à optimiser l'adaptation des résidents

Au vue de la réflexion sur les enjeux de l'entrée, de l'analyse critique du dispositif d'accueil et du discours des résidents lors du groupe de parole (Travail clinique 4, 5 et 6), nous proposons différentes actions à mener visant à optimiser l'adaptation des nouveaux résidents. Pour chaque action proposée, nous présentons son contenu dans un premier temps puis nous exposons ses objectifs.

2.1 Création d'une brochure

· Présentation de l'action

La brochure sous la forme d'un triptyque (Annexe 3) contient la présentation de la résidence, ses missions, la procédure d'inscription ainsi que les tarifs. Elle est envoyée ou remise aux personnes qui en font la demande auprès du secrétariat de la résidence.

· Objectifs de l'action

La brochure permet au sujet de comprendre quels services sont proposés par la résidence et d'identifier s'ils conviennent à ce qu'il recherche.

Elle permet à la personne de s'imaginer dans les lieux, de débuter progressivement son travail de deuil et donc de créer des représentations de la structure.

2.2 Amélioration de la procédure d'inscription

Accueillir une personne âgée en établissement peut se faire par tous sujets. Or, l'accueil relevant du projet de vie vise l'intégration psychosociale de la personne âgée au sein de la structure. Cet accueil nécessite une préparation en amont de l'entrée et de prendre le temps de considérer le sujet âgé.

L'inscription est un moment formel, agissant comme une première étape nécessaire où peut se créer un climat de confiance pour que la personne âgée puisse s'exprimer.

Il est essentiel de souligner que les entretiens d'inscription ne se situent pas dans un contexte d'équilibre, puisque l'un des protagonistes est demandeur de services et l'autre détenant le pouvoir de refuser ou d'accepter l'accès à la résidence. Cette notion de « pouvoir » est donc à prendre en compte.

Chaque demande d'entrée reste singulière mais nous observons que l'équipe rencontre lors de l'inscription deux types de cas :

Cas n°1 : La personne est lucide, autonome et demande elle-même son admission.

C'est une personne souvent isolée, mentalement autonome, mais ayant quelques handicaps physiques qui limitent ses activités de la vie quotidienne. La personne âgée ne se sent pas prête à s'installer dans un EHPAD car elle perçoit le maintien de certaines de ses capacités mais souhaite anticiper l'avenir. L'environnement ne lui fournit pas les aides dont elle a un besoin impératif. Il peut aussi s'agir d'une personne, ou d'un couple, isolé, sans handicap majeur, désireux de ne plus s'occuper du quotidien. Il importe de vérifier si la demande ne cache pas un déficit masqué, syndrome dépressif plutôt que démence débutante. Enfin, ce peut être une personne valide désireuse de se rapprocher de ses enfants.

Lors de l'entretien de préinscription, ces demandes appellent à se poser quelques questions :

Quelle est la nature réfléchie de la demande ? Le professionnel tente de savoir si la démarche est volontaire, s'il s'agit d'une pression extérieure (famille, voisins, professionnels, municipalité...).

N'y a-t-il pas une réponse au domicile ? Nous nous demandons pour quelles raisons la personne ne peut pas rester à son domicile et si améliorer la situation au domicile n'est pas à envisager en premier. Il ne s'agit pas de dissuader toute personne désireuse d'entrer en institution, choix respectable. Il s'agit de vérifier si la demande ne provient pas d'une trop grande difficulté à vivre au domicile, et si lever ces difficultés ne changerait pas l'attitude de la personne.

Dispose-t-on d'une réponse institutionnelle adaptée ?

Il s'agit de la question centrale lors de l'entretien d'inscription Il faut connaître les désirs réels de la personne et disposer des informations utiles pour la guider dans ses choix.

Lors de l'entretien, notre but est donc de percevoir la compréhension du sujet et de sa famille des missions d'un foyer-logement et des différences avec une maison de retraite médicalisée. Lorsqu'ils ne connaissent pas ces éléments, nous expliquons les missions et les limites du foyer. Nous recherchons donc la concordance entre ce que nous proposons et le projet de vie de la personne.

Cas n° 2 : La personne âgée semble lucide et autonome mais c'est la famille qui demande l'admission en institution.

Nul ne peut décider pour autrui. Notre objectif est donc de vérifier si la personne a les capacités de vivre chez elle seule ou avec l'aide de professionnels. Avant d'éconduire la famille, il faut s'intéresser aux facteurs explicatifs : crainte injustifiée et abus de précaution; déficits masqués par la personne; conflit familial; refus des enfants de s'impliquer dans le maintien au domicile.

On ne doit ni imposer la décision des enfants au parent; ni imposer la décision du parent aux enfants. On ne doit jamais forcer un enfant à garder un parent contre son gré.

Seule une décision personnalisée est envisageable. Personnalisée selon les besoins précis de la personne malade : santé, handicaps, évolutivité, goûts, souhaits et culture. Personnalisée selon les capacités de l'établissement d'accueil : compétences, densités de personnel, proximité de l'aidant principal.


Selon R. Moulias (2007), une admission réfléchie et préparée fait du séjour en institution un succès pour la qualité de vie de la personne malade et pour ses proches [26].

2.2.1 Document présentant les missions et les limites de l'établissement

· Présentation de l'action

Le document (Annexe 8) présente les missions du foyer-logement (et les différences entre ce type de structure et les EHPAD), les conditions d'accueil ainsi que conditions d'orientation vers un établissement médicalisé en cas d'installation d'une dépendance. Ce document fait partie de la liste des papiers à fournir dans le dossier d'inscription. Il est présenté lors de l'entretien et signé par le futur résident, la famille et la direction à l'admission.

· Objectifs de l'action

Ce document, réalisé par l'infirmière, la responsable administrative et la psychologue stagiaire, permet de combler le manque de connaissance des sujets sur les missions des différentes structures accueillant les personnes âgées. Les sujets âgés et leurs entourages peuvent ainsi choisir l'établissement adapté à leurs besoins.

Ce document permet à l'infirmière de s'appuyer sur des notes écrites pour présenter les missions et les limites (notamment concernant le service de soin) de l'établissement. De plus, cela lui sert à aborder les conditions d'orientation vers un établissement médicalisé lors de la perte d'autonomie ainsi que la procédure qui sera proposée au résident dans ce cas là.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net