WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'entrée du sujet àógé en foyer logement

( Télécharger le fichier original )
par Caroline Chapelier
Université Toulouse-Le-Mirail - Master 2 psychologie parcours gérontopsychologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2 Le choix de l'établissement

Le choix de l'institution se fait souvent par rapport à l'état de santé des personnes âgées, mais aussi dans un souci de préférence géographique et/ou de disponibilité budgétaire.

La préférence géographique semble particulièrement prégnante dans le choix de l'entrée en résidence : rester dans sa région d'origine ou se rapprocher de ses enfants. L'analyse de contenu du groupe de parole (Travail clinique 1, 2 et 3) met en évidence le choix de l'établissement centré sur le lieu géographique, comme le dit Mme B. « elle m'a mis dans la maison la plus proche de son domicile pour pouvoir me rendre visite »

Un manque d'informations sur les structures d'hébergement semble avoir un impact sur le choix de l'institution. Effectivement, d'après le discours des sujets lors du groupe de parole, il s'avère qu'il existe un manque de connaissance important sur les missions de chaque type d'établissement accueillant des personnes âgées. En effet, Mme D. explique « ne sachant pas du tout la différence entre une maison de retraite médicalisée et une maison de retraite normale [...] ». Ensuite, les personnes ne connaissent pas ou peu l'existence des foyers-logements, comme nous le montre Mme B. : « il y a des foyers-logements. Je ne savais pas que cela existait ». Nous pouvons donc émettre l'hypothèse d'un choix d'établissement souvent basé sur un manque d'informations, ce qui explique parfois l'inadéquation entre les besoins de la personne et les missions de la structure, élément sur lequel portera une de nos propositions de dispositif au sein de la seconde partie.

Un autre élément intervenant dans le choix de l'établissement porte sur la représentation négative qu'ont les sujets âgés des EHPAD. La peur de ce type de structure est souvent présente, comme l'explique Mme B. lors du groupe de parole : « J'ai dis : Une maison de retraite ? Je ne sais pas pourquoi ça fait peur ». De plus, les sujets âgés associent la mort à ce type de structure : « il y a des maisons de retraite, où j'étais, où on peut donner ce nom de mouroir ». Mme A., ayant vécu quelques mois en établissement médicalisé, explique s'être identifiée aux personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer : « je me voyais déjà atteinte de ce que je voyais chez les autres ». Les représentations et les informations des personnes âgées sur la structure auraient donc un impact sur le choix de l'établissement et le vécu de l'entrée.

Enfin, lorsque les familles étudient les différents types d'établissements, leurs regards se portent souvent sur le coût budgétaire. Le foyer-logement ne proposant pas de tarif dépendance, il est souvent moins onéreux que la structure médicalisée (comme nous l'avons vu dans la partie présentant la structure), ce qui représente souvent la raison du choix.

Selon R. Moulias (2007), il serait indispensable d'évaluer les besoins de la personne âgée pour choisir un établissement adapté [26]. Toute entrée en institution devrait être décidée à la suite d'une évaluation gérontologique globale, pluridisciplinaire.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net