WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'entrée du sujet àógé en foyer logement

( Télécharger le fichier original )
par Caroline Chapelier
Université Toulouse-Le-Mirail - Master 2 psychologie parcours gérontopsychologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.2 Le temps passé

Le personnel accueillant le sujet doit repérer la structuration de la famille. Quels sont ses points forts, ses faiblesses, comment a-t-elle fait face aux différentes crises de sa vie jusqu'à maintenant, quels sont ses mécanismes de défense ?

Lorsque le résident s'installe dans la structure, il rencontre d'autres sujets âgés, ayant eux-mêmes un passé et une expérience propre. L'adaptation doit donc tenir compte de l'ensemble de ces vécus réunit au sein d'un même lieu.

Le temps passé est à prendre en compte lors de l'arrivée de la personne. Il s'agit d'identifier les traumatismes de la personne et de la famille au sens plus large et de voir comment est vécu ce traumatisme de l'entrée en résidence. Le but est de comprendre la personne, son vécu de l'entrée et ses rapports familiaux. Ce passé fait partie intégrante du projet de vie en institution, élément que nous développerons dans notre seconde partie.

4.3 Le temps futur

L'entrée en résidence signe pour le sujet et sa famille le passage vers un autre temps et le rapproche inconsciemment vers la mort, ce qui est souvent source d'angoisse. Après la crise, un nouveau cadre de vie se met en place. L'adaptation est un temps essentiel qui vient après celui de l'installation. La personne doit passer à l'acceptation de sa vie actuelle, dernière étape du processus de deuil de sa vie antérieure et de son domicile. Comme nous l'avons vu dans le paragraphe destiné au temps présent, l'aire de transitionnalité permettrait ce passage du présent vers le futur, tout en intégrant son passé. La personne âgée recherche ainsi progressivement son identité personnelle et son identité sociale, mises à mal lors du choix et de l'entrée en résidence.

Pour comprendre la demande d'entrée du sujet et envisager son projet de vie, il est donc essentiel de prendre en compte le temps présent éclairé par le passé de la personne et orienté vers son futur.

4.4 Les processus de deuil

Lorsque le sujet âgé et son entourage envisagent l'entrée en foyer-logement et se rendent aux entretiens d'inscription, nous pouvons associer ce processus à celui d'un deuil blanc6(*). En effet, ils commencent à se représenter la vie au sein de la structure et doivent quitter de manière fantasmatique leur domicile. L'inscription ferait donc partie de l'enclenchement du deuil blanc.

Tout le processus d'entrée en résidence peut être comparé à celui du deuil. Nous pourrions parler de deuils au pluriel puisque le sujet âgé est confronté à la perte de son domicile, des habitudes antérieures (vie sociale, organisation...) et à l'acceptation des changements physiques liés à l'âge (souvent la cause de l'entrée). La personne âgée doit donc, de manière générale, faire le deuil de sa vie précédente et donc de la personne qu'elle était.

* 6 Deuil blanc : Selon M. Pozo (2004), il est souvent employé pour expliquer ce que peut vivre l'entourage d'une personne souffrant de démence [28]. Il s'agirait d'une succession de deuils à faire du vivant de la personne. La famille doit faire le deuil de la représentation de son proche et de ce qu'elle a pu vivre avec lui jusqu'à la maladie.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net