WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Agriculture et croissance économique au Cameroun


par Hervé BELLA
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée (ISSEA) - Ingénieur d'Application de la Statistique 2009
  

précédent sommaire suivant

PARTIE II : MESURE DE L'IMPACT DE L'AGRICULTURE SUR L'ÉCONOMIE CAMEROUNAISE

CHAPITRE III : ÉTUDE DESCRIPTIVE DU SECTEUR AGRICOLE CAMEROUNAIS

L'application de la politique agricole au Cameroun a connu des évolutions dues au changement de conjoncture mondiale comme on l'a montré au chapitre précédent. Ce chapitre a pour objectif de faire une présentation quantitative du secteur agricole camerounais à travers ces différentes phases de l'évolution du Cameroun. Il s'agit à travers quelques statistiques sur le secteur agricole, d'observer l'effet de l'application des différentes politiques agricoles sur des aspects précis du secteur agricole camerounais notamment la production, la contribution à la formation de la richesse nationale, l'occupation de la main d'oeuvre, etc.

3.1 Les principaux produits

Le système de production agricole camerounais est l'un des plus diversifiés d'Afrique. Cette diversité est le reflet de la diversité climatique du pays. Sans prétendre à l'exhaustivité de la production agricole, dans cette partie, nous retiendrons un certain nombre de produits selon leur importance économique et leur position stratégique.

3.1.1 Exportations des cultures de rente

3.1.1.1 Le cacao

Figure 1: Évolution des exportations de cacao au Cameroun

Source : Banque Mondiale (WDI, 2005)

Les exportations de cacao présentent une légère tendance à la hausse sur toute la période. On observe une chute de la production entre 1988 et 1994. La figure 1 montre une fluctuation des exportations de cacao. Ce secteur n'est pas à même de maintenir l'offre de cacao à l'exportation sur un sentier de croissance. Cette situation peut s'expliquer principalement par la fluctuation des cours mondiaux du cacao. On pourrait également évoquer la prépondérance de la demande sur l'offre dans le marché du cacao. À cela s'ajoute également la multiplicité des pays offreurs de cacao dans les pays du sud.

3.1.1.2 Le café

Figure 2: Évolution des exportations de café au Cameroun

Source : Banque Mondiale (WDI, 2005)

La figure 2 présente les exportations de café (arabica et robusta) au Cameroun. Après avoir connu une tendance à la hausse entre 1965 et 1989, le secteur va connaître une forte baisse jusqu'en 1998 où la valeur des exportations de café a atteint son pire niveau.

3.1.1.3 Le coton

Figure 3: Évolution des exportations de coton au Cameroun

Source : Banque Mondiale (WDI, 2005)

Le coton est la seule filière à ne pas avoir été libéralisée. Les exportations de coton ont été stabilisées autour de 20 000 tonnes entre 1965 et 1989. Depuis 1992, l'on observe une tendance à la hausse des exportations de coton. Cette filière de production n'a pas été particulièrement affectée par la crise économique de 1987, une baisse particulière de la production exportée ne ressort pas de la figure 3.

précédent sommaire suivant