WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Motivation et réussite des apprentissages scolaires

( Télécharger le fichier original )
par Jean Baptiste NDAGIJIMANA
Université de Bouaké/ENS - Côte d'Ivoire - DEA 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE 5 

Approche méthodologique

L'objectif de ce chapitre est d'expliquer la méthodologie adoptée pour évaluer l'engagement des élèves dans le processus d'apprentissage scolaire, et de l'impact de la motivation sur la réussite des apprentissages scolaires dans l'enseignement professionnel à l'occurrence « Ecole Normale Primaire dans le système éducatif rwandais ».

5.1. Contexte d'étude, population et échantillon.

5.1.1. Présentation du contexte de l'étude

Notre étude nous renvoie au milieu éducatif rwandais. Le Rwanda est un des pays plus pauvres12(*) et les plus endettés de la planète13(*). C'est un petit pays enclavé de 26340km2, avec une population de plus de huit millions d'habitants avec une densité de 306 habitants/km2. Avec un taux de croissance annuelle de 2,9%, l'espérance de vie y est de 49ans. Ce pays, composé de quatre Provinces avec la Ville de Kigali, est situé au sud de l'Équateur et au centre de l'Afrique. Il partage ses frontières avec la République Démocratique du Congo à l'Ouest, l'Ouganda au nord, la Tanzanie à l'Est, le Burundi au Sud. Le Rwanda utilise trois langues officielles : le Kinyarwanda, le Français et l'Anglais. Toute la population parle le Kinyarwanda comme langue nationale, 52 % de la population est alphabétisée dans cette langue. Le Rwanda a très peu de ressources naturelles, il exporte essentiellement du thé et du café. Pendant la période de redressement, on constate la réalisation d'une croissance économique et un programme de libéralisation économique et politique.

Pour faire face aux problèmes économiques, les actions dans le Document de Stratégies de Réduction de la Pauvreté sont élaborées dans la Vision Globale de Développement au Rwanda, Vision 2020, qui montre les objectifs clés que le Rwanda doit réaliser pour devenir un pays de revenu moyen d'ici 202014(*):

Ø Bonne gouvernance économique et politique

Ø Transformation économique rurale

Ø Développement des ressources humaines

Ø Développement et promotion du secteur privé

Ø Intégration économique, régionale et internationale

Ø Réduction de la pauvreté.

Les structures administratives et politiques décentralisent le pouvoir jusqu'au niveau local et encouragent la participation de la population. Les activités du Ministère de l'éducation sont entreprises au niveau décentralisé. Ceci ne facilite pas le travail au niveau de la formation continue des enseignants du primaire pour toute la Province. Les Écoles Normales sont, d'une part, centralisées au Ministère de l'Éducation et, d'autre part, à la Province. Les Ecoles Normales Primaires sont difficilement décentralisées au niveau de District parce que l'espace géographique et administratif des Ecoles Normales Primaires dépasse le District. Elles devraient avoir un statut spécial dans la politique de la décentralisation.

Le Rwanda fait face à une situation macro-économique qui résulte d'un grand problème macro-structurel, dû au sous-développement des ressources humaines, surtout dans l'alphabétisation et le développement des compétences. Ceci représente une priorité d'action concernant l'amélioration de l'enseignement de base qui est un facteur important dans la réduction de la pauvreté. Le secteur de l'éducation et de la formation a besoin d'une planification rigoureuse et consistante, d'une orientation et d'un suivi conformément aux politiques éducatives définies. Les Écoles Normales Primaires méritent une restructuration et une réorientation des missions en faveur de l'Education Pour Tous. Autrement dit, il est important de revoir le système de formation des enseignants de l'éducation de base (son histoire) au Rwanda.

5.1.2. Population d'étude.

Notre population d'étude est située dans huit Écoles Normales Primaires. Ces écoles sont chargées de donner la formation initiale et la formation continue15(*) aux enseignants du primaire.

Tableau N°7 : Liste des institutions de formation pédagogique au Primaire

Institutions de formation pédagogique

Lieu géographique

ENP/TTC BICUMBI

KIGALI

ENP/TTC SAVE

BUTARE

ENP/TTC MBUGA

GIKONGORO

ENP/TTC MURURU

CYANGUGU

ENP/TTC ZAZA

KIBUNGO

ENP/TTC RUBENGERA

KIBUYE

ENP/TTC GACUBA

GISENYI

ENP/TTC KIRAMBO

RUHENGERI

Les Ecoles Normales Primaires se situent ainsi dans l'histoire du Rwanda. La formation des enseignants du primaire a commencé avec les Congrégations religieuses qui ont créé les Ecoles des Moniteurs D3 et les Ecoles Normales D4 en 1960. Ces écoles utilisaient les programmes calqués sur ceux de la Belgique.

Avec l'indépendance, la formation des enseignants fut améliorée en créant les Ecoles Normales Terminales D5 et les Ecoles Normales Moyennes Pédagogiques D7 en 1967. Ces Ecoles Normales fonctionnaient sur le modèle de la Belgique. Avec la réforme de 1979-1980, nous avons connu la création des Ecoles Normales Primaires et Ecoles Normales Technique en 1981 : des Ecoles Normales Primaires D6 pour former les enseignants de l'enseignement général au primaire et les Ecoles Normales Techniques (D5)16(*) pour former les enseignants de l'enseignement professionnel (petits métiers) au primaire et au post-primaire. Après le génocide de 1994, la volonté de réformer les écoles normales primaires est manifeste, le processus est long car cela demande la réforme des programmes. Actuellement, l'École Normale Primaire (ENP) ou Primary Teachers College (PTC) est appelée aussi Teachers' Training College (TTC) pour signifier qu'elle est un établissement scolaire de formation pédagogique. Ce modèle de formation des enseignants confie à l'Ecole Normale une double mission: la formation initiale et la formation continue des enseignants du primaire. La formation initiale commence avec le deuxième cycle de l'enseignement secondaire, technique et professionnel. Elle dure trois ans. Quant à la formation continue, elle doit se faire en faveur des enseignants du primaire en fonction sous forme de séminaires ou de sessions.

* 12 60 % de la population vit en dessous du seuil de la pauvrette

* 13 65% de son PNB

* 14 MINEDUC, Éducation Pour Tous : Plan d'Action, p.13

* 15 Mission qu'elles ont du mal à mettre en exécution

* 16 Après quelques années, les ENT sont supprimées

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net