WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Motivation et réussite des apprentissages scolaires

( Télécharger le fichier original )
par Jean Baptiste NDAGIJIMANA
Université de Bouaké/ENS - Côte d'Ivoire - DEA 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

7.2.2. Du modèle de l'enseignant à la motivation de l'élève

Pourquoi le modèle de l'enseignant est un élément important pour le déclenchement de la motivation ou de démotivation chez les élèves de l'Ecole Normale Primaire au Rwanda ? Ces résultats montrent que le choix de telle option des études pour accéder à un métier ou à une profession est conditionné par l'exemple de ceux qui l'exercent ; leurs réussites et satisfactions sont d'une importance capitale pour le choix de métier ou de profession chez les adolescents. Les résultats de notre recherche ont montré que les élèves ayant choisi les études qui les orienter à un métier d'enseignant au primaire ont été motivé par leurs parents, leurs frères et soeurs ou les voisins qui sont dans le domaine de l'enseignement.

Nos résultats corroborent ceux qui ont été réalisés sur les étudiants de médecine en France18(*). Le candidat, parce qu'il a vu l'utilité de ce métier dans son entourage, il veut l'exerce. Nos résultats corroborent aussi la théorie de Tardif, J. sur la dynamique motivationnelle et construction de la motivation scolaire. Il affirme que  l'enseignant ne peut évidemment déterminer à lui seul la motivation scolaire de l'élève, pas plus d'ailleurs qu'il peut être tenu seul responsable de ses apprentissages. Il peut toutefois, par ses comportements, ses attitudes, ses stratégies pédagogiques, avoir une influence sur certains facteurs qui vont influencer les systèmes de perceptions et d'attributions de l'élève. Or ceux-ci jouent un rôle déterminant dans la motivation scolaire.

Le comportement, les attitudes, la condition de vie et statut social servent comme modèle dans le choix du métier de l'enseignant. Au fait, dans le contexte du Rwanda, ce n'est pas les études qui conduisent au métier d'enseignant qui sont mises en cause, mais le salaire accordé à l'enseignant du primaire. Ceci fait que l'enseignant adopte râlement ni le bon comportement, ni des bonnes attitudes, ni des stratégies pédagogiques adéquates qui incitent beaucoup d'adolescent à aimer ce métier d'enseigner. Tout cela fait que les élèves orientés dans ces études n'ont pas de motivation suffisante pour accéder à la note d'excellence. Avec ces influences, le rôle du tutorat de Vygotsky doit intervenir ; il faut qu'il y ait une mobilisation, un maintien de l'intérêt (de l'orientation) et de la motivation de l'élève dans le champ de la tâche ainsi que le but à atteindre. Comme nous l'avons vu dans notre cadre théorique, en apprentissage, l'enseignant doit faire en sorte que la tâche soit plus agréable à réaliser avec son aide, tout en évitant que l'élève soit très dépendant de lui.

* 18 http://www.web.ordre.medecin.fr/actualite/enqueteb

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net