WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude phytochimique et activités biologiques de zygophyllum geslini coss.

( Télécharger le fichier original )
par Houria Medjdoub
université de Tlemcen - Magister 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II. Partie biologique :

II-1. Préparation de l'extrait éthanolique :

Le zygophyllum étudié dans cette approche provient du Sahara algérien (Wilaya d'Adrar). L'espèce Zygophyllum geslini Coss. a été identifiée d'après Ozenda (1977). Après récolte, le matériel végétal est séché à l'aire libre et à l'abri de la lumière et de la chaleur. L'extrait éthanolique est préparé par macération de la poudre à température ambiante dans l'éthanol 95° à raison de 20 % (P/V) pendant 24 heures. Il faut noté que le matériel végétal est bien mélangé avec l'éthanol on utilisant l'ultraturrax (UltratTurrax T25 basic IKA-WERKE) pendant environ 15 minutes.

Après 24 heures l'extrait est ensuite filtré. Le filtrat est évaporé à sec à 40°C afin d'éviter toute éventuelle altération des molécules en solution. Peser et solubilisé le résidu sec ainsi obtenu dans du Tween 80 à 5 % afin d'obtenir une solution aqueuse dont la concentration est connue [Babu et al., 2003].

II.2 Administration de l'extrait :

La solution finale est administrée par voie orale aux rats traités par l'extrait éthanolique. Concurremment, les rats témoins reçoivent le même volume de la solution de Tween 80 à 5 %.

II-3. Les animaux :

Ce travail a été réalisé sur des rats males Rattus norvegicus Variété Wistar. L'élevage des animaux ainsi que les différents tests sont réalisés au sein de l'animalerie au niveau de l'université de Tlemcen (Faculté des Sciences Département de Biologie).

II-4. Induction du diabète sucré chez le rat :

Le diabète sucré est induit chez les rats par injection intraveineuse de la streptozotocine "STZ" (S-0130 Sigma) à raison de 50 mg/kg à travers la veine de la queue [Babu et al., 2003]. La STZ est préparée dans du tampon citrate 100 mM, pH 4,5 à concentration de 50 mg/ml ? [Crouch et al., 1978].

Les rats maintenus à jeun pendant une nuit, sont anesthésiés avec du chloral hydraté administré par voie intrapéritonéale à une dose de 400 mg/kg [Calapai, 1999].

II-5. Recherche de toxicité :

Afin d'éviter tout éventuel risque de toxicité lors des tests biologiques, il était nécessaire de réaliser des essais de toxicité, pour cela on a administré aux rats des deux sexes différentes concentrations de l'extraits éthanolique solubilisé dans le tween 80, et bien sur il est impératif d'ajouter un lot témoin auquel on administre la solution de tween 80 à 5%.

? Vue leur instabilité en solution ainsi qu' à température ambiante, la STZ doit être préparée juste avant l'injection. Il est déconseillé de conserver la solution même à basse température [Chen et Ianuzzo, 1981].

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net