WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Stratégie de croissance économique et environnement de l'investissement au Nord Kivu-RDC, période post conflit

( Télécharger le fichier original )
par Bob Kambale Kighoma
Institut Superieur d'informatique et de Gestion - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

III.1.4. Le Document de Stratégie et de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (DSCRP)

Le programme de reconstruction économique et sociale du gouvernement congolais se fonde essentiellement sur le Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP), inspiré par la rédaction du Programme du gouvernement (2007-2011) publié en février2007.

Le DSCRP s'inscrit dans la continuation du Document Intérimaire de Stratégies de Réduction de la Pauvreté (DSRP-I) et fondait sur trois piliers censés permettre la réalisation d'un cycle de développement par étapes.

- Le premier pilier « Paix et bonne gouvernance » visait à restaurer et consolider la paix intérieure (réconciliation et réinsertion des enfants soldats), à prendre en charge les victimes des conflits (désarmement, destruction des armes, réinsertion des combattants démobilisés, à garantir la stabilité aux frontières (conférence des Grands Lacs sur la paix) et à assurer la bonne gouvernance politique (élections libres, constitution), administrative (mise en place d'une administration décentralisée) et judiciaire (réforme du système judiciaire, promulgation d'une loi anticorruption, etc.).

- Le deuxième pilier « Stabilisation macroéconomique et croissance pro pauvre » pour garantir une croissance durable, de libéraliser l'économie, d'assainir le climat d'affaire, de réhabiliter les infrastructures et de relancer les secteurs productifs,

- Enfin, le troisième pilier (« Dynamique communautaire ») concernait la stratégie d'appui aux efforts des populations locales privilégiant un processus de gestion participative au détriment d'une bureaucratisation partiellement responsable des échecs antérieurs.

En plus de trois piliers ci-dessus, deux autres qui sont 32(*)

- Combattre le VIH/Sida en réduisant son impact sur l'individu, la famille, et la communauté dans le cadre global de la réduction de la pauvreté.

- Améliorer l'accès aux services sociaux et réduire la vulnérabilité d'ici l'an 2015, les performances dans le domaine de l'éducation, de la santé, la protection sociale, de l'eau et de l'assainissement et l'accès effectif à ces services dans la limite du pouvoir d'achat des populations bénéficiaires.

Pour terminer, ces stratégies, programmes et plans mettent l'accent sur :

- La gestion macroéconomique, Gouvernance économique,

- Les réformes structurelles majeures selon les domaines : Transparence, Réforme de la fonction publique, Réforme du système financier, Réforme des entreprises publiques, Investissements privés, Nouveau Code des investissements, Création (février 2003) de l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), Lancement des réformes sur l'arbitrage, les règlements de litiges et la fiscalité.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.