WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Détermination "in vitro " du pouvoir antibactérien des huiles essentielles d'eucalyptus, myrte, clous de girofle et sarriette, et leur application à  la conservation de la viande fraàŪche type hachée.

( Télécharger le fichier original )
par Souhila Boubrit et Nafaa Boussad
Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou - Ingéniorat d'état en biologie, option contrôle de la qualité et analyses 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5.5- Escherichia coli5.5.1- Caractères bactériologiques

Escherichia coli est l'espèce type du genre Escherichia des entérobactéries. Appelée communément "colibacille" c.-à-d. "bacille à côlon", cette espèce qui a fait l'objet d'un très grand nombre d'études constitue le modèle des bacilles à Gram- aérobies. La plupart des E. coli se multiplient rapidement (18 à 24 h) sur les milieux habituels. Les colonies ont en moyenne 2 mm de diamètre, elles sont rondes, plastes et à bords réguliers (JOLY et REYNAUD, 2002).

5.5.2- Habitat et pouvoir pathogène

C'est l'une des espèces bactériennes les plus souvent rencontrées en pathologie humaine (BERCHE, 2003).

Cette bactérie est connue depuis longtemps comme commensale du tube digestif (présente à raison de 107 à 109 corps bactériens/g de selle des anaérobies) et pathogène pour l'appareil urinaire et qui se transmet par voie orofécale. Certaines souches d'E. coli sont capables de causer des dommages au niveau de la muqueuse digestive se traduisant par un syndrome infectieux (AVRIL, 2000).

Les aliments incriminés sont: l'eau (dans certains pays), les viandes et le lait cru. La durée d'incubation est de 3 à 9 jours pour provoquer des gastro-entérites peu graves, diarrhées abondantes et liquides (turista) (JOLY et REYNAUD, 2002).

L'espèce E. coli regroupe plusieurs sérotypes dont certains sont pathogènes pour l'homme et, qui sont répartis en six groupes: E.coli entérotoxigène (ETEC); E.coli entéro-invasif (EIEC); E. coli entéropathogène (EPEC); E. coli entéroagrégant (EaggEC); E. coli entéroadhérant diffus (DAEC); E. coli entérohémorragique (EHEC). Les sérotypes E. coli O157:H7, O111, O26, O103 sont caractérisés par leur potentiel à provoquer le syndrome hémolytique urémique chez les personnes par leur production de vérotoxines. Depuis la première toxi-infection alimentaire aux États-Unis en 1982, impliquant E.coli O157:H7, ce sérotype a été isolé dans d'autres évènements toxi-infectieux humains dans de nombreux pays

(Japon, Canada, Royaume-Uni, etc.). Les symptômes observés chez l'homme sont généralement des diarrhées précédées de violentes douleurs abdominales et suivies généralement de diarrhées sanglantes. Les aliments impliqués sont les viandes hachées crues ou peu cuites, les eaux de distribution et certains jus de fruits, les produits laitiers non pasteurisés et les végétaux crus. Les principaux réservoirs de ces sérotypes sont les tractus intestinaux des bovins et des ovins qui contaminent les sols et les eaux via leurs déjections. (DELARRAS, 2007).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy