WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Détermination "in vitro " du pouvoir antibactérien des huiles essentielles d'eucalyptus, myrte, clous de girofle et sarriette, et leur application à  la conservation de la viande fraàŪche type hachée.

( Télécharger le fichier original )
par Souhila Boubrit et Nafaa Boussad
Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou - Ingéniorat d'état en biologie, option contrôle de la qualité et analyses 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.5- Récapitulatif des aromatogrammes

Les résultats des tests d'inhibition de l'activité microbienne sont regroupés dans le tableau suivant.

Tableau XII : Récapitulatif des aromatogrammes des H.E. avec six souches bactériennes
pathogènes.

H.E.

souches

Clous de
girofle

Eucalyptus

Myrte

Sarriette

S. aureus

10,29 (sensible :
+)

29 (extrêmement
sensible : +++)

10,69 (sensible : +)

14,23 (sensible : +)

E. coli

16,31 (très
sensible: ++)

12,84 (sensible :
+)

14,79 (très sensible :
++)

23,32(extrêmement
sensible : +++)

S. paratyphi A

12,47 (sensible:
+)

00 (resistante: -)

8,83(resistante: -)

13,61 (sensible : +)

S. flexneri

12,41(sensible :
+)

10,3 (sensible : +)

8,55 (resistante: -)

25,87
(extrêmement
sensible : +++)

B. cereus

15,34 (très
sensible : ++)

00 (resistante: -)

00 (resistante: -)

13,54 (sensible : +)

P. aeruginosa

00 (resistante: -)

00 (resistante: -)

00 (resistante: -)

Non réalisés

Fig. 37: Représentation graphique des effets antimicrobiens des H.E. vis-à-vis de 6
souches bactériennes pathogènes par la méthode d'aromatogramme.

3- Interprétation de la nature de l'activité des H.E.

Les résultats de l'activité des H.E. sont répertoriés dans le tableau suivant:

Tableau XIII: Nature de l'activité antimicrobienne des différentes H.E. testées après
repiquage sur BHIB puis sur gélose nutritive.

H.E.

Souches

Clous de girofle

Eucalyptus

Sarriette

S. aureus

+ (effet
bactériostatique)

- (effet bactéricide)

- (effet bactéricide)

E. coli

+ (effet
bactériostatique)

+ (effet
bactériostatique)

+ (effet
bactériostatique)

S. flexneri

+ (effet
bactériostatique)

- (effet bactéricide)

+ (effet
bactériostatique)

S. paratyphi A.

- (effet bactéricide)

Non déterminée

+ (effet
bactériostatique)

B. cereus

- (effet bactéricide)

Non déterminée

+ (effet
bactériostatique)

(+): développement bactérien ; (-) : absence de développement bactérien.

H.E. à effet bactéricide: Un prélèvement sur la surface de la gélose ne montre aucun développement lorsqu'il est repiqué ce qui signifie que l'H.E. semble exercer un effet bactéricide sur le germe. C'est le cas pour: l'H.E. de Sarriette vis-à-vis de S. aureus; l'H.E. d'Eucalyptus vis-à-vis de S. flexneri et S. aureus; l'H.E. des Clous de girofle vis-à-vis de B. cereus et S. paratyphi A.

H.E. à effet bactériostatique: cas de toutes les autres H.E.

4- Concentrations minimales inhibitrices (CMI)

Les figures suivantes regroupent les CMI en H.E. correspondant à chaque souche bactérienne testée. Sur l'ensemble des dilutions effectuées (10 pour chaque huile), ne sont présentées que les boîtes où les CMI sont impliquées.

4.1- Clous de Girofle

Fig. 38: Photos montrant les CMI de l'H.E. des CG vis-à-vis de certaines bactéries
pathogènes.

L'H.E. des Clous de girofle montre un effet inhibiteur très prononcé. Les CMI sont comprises entre 1/10 et 1/50 (c.-à-d. 111,1 et 20,4 ul/mL).

Toutes les boîtes dont la concentration en H.E. est comprise entre 1/60 et 1/100 développent des colonies résistantes, ceci pour les trois souches bactériennes testées.

La valeur de CMI de l'H.E. des Clous de girofle vis-à-vis de S. aureus est de 1/50 (première boîte dans laquelle on n'observe aucun développement microbien) (cf. figure 38-b) ; aucune colonie n'est visible à partir de 1/20 pour E. coli (cf. figure 38-d) ; et de1/10 pour S. paratyphi A (cf. figure 38-e).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy