WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'intégration des valeurs traditionnelles congolaises dans l'amélioration du système éducatif moderne en RDC. Cas de l'initiation traditionnelle Lega de 1905 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Spartacus KABALA MUNYEMO
Université pédagogique nationale - Diplôme d'études approfondies 2012
  

précédent sommaire suivant

B. La technique d'interview:

Il sied de nuancer les concepts interview et entretien bien qu'on ait l'habitude d'employer souvent l'un à la place de l'autre.

En soi, l'entretien est une conversation entre deux ou plusieurs personnes qui « permet de valoriser la pensée d'un des deux interlocuteurs dont on cherche à connaître l'opinion. L'autre interlocuteur sert de faire-valoir ; il organise et relance la réflexion, stimulant l'improvisation et nourrissant l'analyse61(*) ». En revanche, le concept interview est un emprunt de la langue anglaise qui signifie en français entrevue. C'est une sorte d'entretien, généralement à vocation journalistique, doté d'un statut scientifique.

Le recours à l'interview pendant notre recherche s'est fondé sur le désir de restituer le vécu, l'histoire de l'éducation telle qu'elle a été vécue et construite par ses acteurs, célèbres ou anonymes. Par l'interview, nous avons cherché à découvrir des informations insolites, atypiques ou encore tout ce qu'il y a de plus irréductible dans la pensée et l'expression individuelles de nos enquêtés, sachant que l'interview est un outil efficace d'expression du témoignage.

Au regard de ce qui précède, on voit que, plus encore que l'entretien, l'interview met en valeur la personnalité choisie. Les dialogues et les entretiens peuvent porter sur les sujets d'intérêt général, l'interview quant à elle révèle la subjectivité de la personne interrogée, son histoire, son opinion. Elle est en outre, une garantie d'authenticité des informations recueillies ; raison pour laquelle, elle est devenue la clé de voûte de toute recherche sociale. Au-delà de l'analyse théorique d'un phénomène sous examen, l'interview permet aux acteurs dudit phénomène de s'exprimer librement.

Ainsi, à l'aide d'un canevas préétabli, nous avons organisé des interviews, autrement dit, des entretiens directifs, tant individuels que de groupes avec les sujets prélevés pour notre recherche.

D'une façon générale nous avons organisé des interviews directives et interviews non directives. Par interviews directives, nous avons interviewé les enquêtés à partir d'un guide d'interview précis, contenant des questions fermées et ouvertes, sollicitant leurs opinions et jugements sur l'objet de notre recherche que nous présentions de façon explicite et claire. En effet, nous les laissions parler librement en les aidant seulement à approfondir et à mieux formuler leurs pensées.

Par interviews non directives, ou interviews en profondeur, nous sollicitions l'imagination ou l'affect de la personne interrogée plus que son jugement ou sa mémoire.

Il ressort clairement que, l'interview directive donne un cadre aux réponses de la personne interrogée. L'interview non-directive tente de laisser la plus grande liberté d'expression à la personne interrogée.

* 61 J.P., DESGOUTTE, L'interview audiovisuelle, 1998, p.35

précédent sommaire suivant