WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'intégration des valeurs traditionnelles congolaises dans l'amélioration du système éducatif moderne en RDC. Cas de l'initiation traditionnelle Lega de 1905 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Spartacus KABALA MUNYEMO
Université pédagogique nationale - Diplôme d'études approfondies 2012
  

précédent sommaire suivant

II.4. TECHNIQUE DE TRAITEMENT DES DONNEES

Les techniques de traitement des données sont des outils indispensables pour examiner les informations quantitatives c'est-à-dire chiffrées et les informations qualitatives c'est-à-dire exprimées par des mots.

En effet, l'efficacité de l'examen des données repose sur la combinaison de techniques de traitement de données qualitatives et quantitatives.

II.4.1. Technique de traitement des données qualitatives

Pour analyser les données qualitatives, nous avons utilisé la technique de l'analyse de contenu. Pour nous, l'analyse de contenu est une opération par laquelle, le chercheur examine de manière minutieuse et détaillée, l'ensemble complexe des données recueillies en cherchant la signification profonde de celles-ci. Autrement dit, « l'analyse de contenu est une technique de recherche pour la description objective, systématique, et quantitative du contenu manifeste de communication ayant pour but de les interpréter62(*) ».

Le support de l'analyse de contenu est le discours produit dans le processus de communication (entretien) entre nous chercheur et les répondants. Ce fait indique un double objectif que nous avons poursuivi par cette technique : d'un côté, elle tente de dégager la signification de l'énoncé pour l'émetteur, c'est-à-dire sa subjectivité, de l'autre côté, elle cherche à établir la pertinence pour le récepteur, à savoir son objectivité.

L'objectivité de l'énoncé (réponse) est liée à sa nature sociale, car celui-ci transporte des significations pertinentes pour un groupe donné.

Etant donné que cette technique est très délicate, elle nous a exigé beaucoup de temps, des qualités d'imagination et de rigueur pour découper, comptabiliser et vérifier des unités de contenu de toutes les réponses obtenues. Sa mise en oeuvre a été possible en recourant aux techniques de l'analyse thématique, l'analyse de la fréquence et l'analyse de la cooccurrence.

A. L'analyse thématique :

L'analyse thématique, comme technique de l'analyse de contenu, s'applique de plus en plus aux données dites qualitatives. Elle consiste à repérer les unités sémantiques qui constituent l'univers discursif de l'énoncé. Grâce à cette technique, nous avons pu d'abord analyser les unités de base que nous trouvions dans les réponses des répondants ; ensuite, nous avons classifié ces unités en :

causes de la non prise en compte des valeurs traditionnelles dans le système éducatif moderne ;

attitude à adopter pour l'intégration desdites valeurs ;

perspective c'est-à-dire, la promotion de la conception des programmes d'enseignement qui concourent à la résolution des problèmes réels des Congolais.

* 62 BERELSON, cité par ESSISO A. A., loc.cit, 2004

précédent sommaire suivant