WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de l'évolution des recettes de services issues des secteurs Education et Santé au Cameroun de 2003 à  2008 et prévisions à  court terme

( Télécharger le fichier original )
par Hyacinthe KANKEU TCHEWONPI
Institut sous-régional de statistique et d'économie appliquée de Yaoundé - Ingénieur d'application de la statistique 2009
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE TROISIEME

PRESENTATION ET INTERPRETATION DES RESULTATS

Section 1 : Contribution des secteurs santé et éducation dans le total des recettes de services de 2003 à 2008

Comme on peut le voir dans le graphique 1 ci-dessous, entre 2003 et 2008, les recettes issues des secteurs santé et éducation ont toujours représenté plus de la moitié (en moyenne 64,86%) du total des recettes de services hors recettes des domaines. En effet, la plus petite contribution qui est de 58,64%, a été observée en 2008, tandis que la plus importante, soit 72,21% est celle de 2006. Ces chiffres traduisent bien le poids des secteurs santé et éducation en ce qui concerne les recettes de services.

Graphique 1: Contribution des recettes des secteurs santé et éducation dans le total des recettes de services (hors recettes des domaines) de 2003 à 2008

Source : DPB

En outre, il faut remarquer que les recettes de santé et d'éducation ont connu une évolution assez proche de celle de l'ensemble des recettes, sauf pour les années 2004 et 2008. En effet, on note tout d'abord une diminution en 2004 par rapport à 2003 du total des recettes de services (- 3,42%), alors que les recettes de santé et d'éducation mises ensemble, connaissaient une hausse de 3,24%. On observe ensuite une croissance soutenue jusqu'en 2007 pour les deux séries. En 2008, on remarque une chute des recettes dans les secteurs santé et éducation par rapport à 2007 (- 4,82%) alors que l'ensemble des recettes de services est en augmentation (+ 1,80%).

De ces observations, naissent certaines questions : entre 2003 et 2008, comment se sont comportées les recettes de chaque secteur étudié ? Qu'est-ce qui pourrait expliquer ou justifier ces évolutions ? Des deux secteurs étudiés, lequel contribue le plus aux recettes de services ?

Nous apporterons des éléments de réponses à ces interrogations à travers une analyse des recettes de chaque secteur pris isolément.

Section 2 : Analyse de l'évolution des recettes issues du secteur éducation

§.1- Evolution des recettes du secteur éducation

Dans le graphique 2 qui suit, l'on peut constater que sur la période considérée, le secteur éducation a généré chaque année des recettes supérieures à 13 milliards de FCFA. En effet, le montant le plus faible, observé en 2003, est de 13,215 milliards alors que le plus élevé, un peu plus de 15,941 milliards, est celui de 2007. Ainsi, de 2003 à 2008, le secteur éducation a produit en moyenne environ 14,552 milliards de FCFA annuellement.

Graphique 2 : Evolution des recettes du secteur éducation de 2003 à 2008.

Source : DPB

Pour ce qui est de l'évolution de ces recettes, partant de 13,215 milliards en 2003, on note une croissance non négligeable d'une année à l'autre jusqu'en 2007, avec les taux respectifs de 2,8% en 2004, 1,34% en 2005, 13,52% en 2006 et 2,00 % en 2007. Cependant, on a une chute de 4,80% en 2008 par rapport à 2007, bien que le niveau des recettes d'éducation soit resté largement au dessus de celui de 2003.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.