WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Place du gaz méthane du lac Kivu dans le rétablissement des relations entre la RDC et le Rwanda


par Seros MUYISA KAMATHE
Université de Goma - Graduat 2011
  

précédent sommaire suivant

0.2. PROBLEMATIQUE

Depuis les années 1990, la sous région des Grands Lacs traverse des crises qui ont débouché sur guerres civiles et inter -étatiques au point de menacer la sécurité internationale. Ces crises ont conduit à la Rupture des relations diplomatiques entre les Etats de la sous-région et ont opposé le Rwanda et la République Démocratique du Congo aux pays limitrophes d'une part et aux autres pays d'autre part. Depuis la découverte des ressources naturelles dans les fleuves, surtout les hydrocarbures dans les lacs internationaux, plusieurs enjeux s'imposent aux Etats. Nous remarquons actuellement que les strategiés des hydrocarbures incite aujourd'hui les Etats, à se faire la guerre pour maintenir leur puissance dans la gestion de ces ressources naturelles. Cependant, en RDC, le droit congolais des hydrocarbures est encore en gestation. Les matières précieuses des provinces de Kivu et de Maniema, le diamant du Kasaï et de la Province -Orientale et les autres richesses sont devenus l'en jeu d'un conflit qui qualifie de guerre des matières premières entre les Etats africains.

Face à cette réalité, nous dévons reconnaitre que la RDC qui a traversé depuis 1996 une pleine crise politique qui est militaire, connait encore de problèmes dans le domaine de la régulation des hydrocarbures. Au clair, la gestion prédatrice des ressources naturelles qui avait plongé la RDC dans une situation d'instabilité politique, avec le déclenchement en Septembre 1996 d'une guerre qui avait abouti à l'évincement du régime du Président MOBUTU en mai 1997, semble encore l'être bien longtemps après cette période de guerres. Par contre, afin d'éviter les conflits par rapport à l'exploitation du gaz méthane dans cette zone, les pays protagoniste, en l'occurrence le Rwanda et la RDC ainsi que d'autres Etats, avaient signé en 2006, le pacte de Nairobi qui recommande l'exploitation commune des Richesses qui se trouvent à cheval aux frontières communes de ces Etats.

C'est ainsi que dans leur programme d'actions sur le développement économique, les parties prenantes à l'accord ont accepté de faire cesser et de prévenir les mécanismes juridiques efficaces pouvant régir l'exploitation illégale des ressources naturelles, respecter la souveraineté nationale sur les Ressources Naturelles. Cependant, il y a eu lieu de relever que cette situation de non exploitation du gaz méthane rendait les chercheurs inquiets. Car, des mouvements géologiques ou volcaniques pourraient à tout moment, perturber ces eaux profondes, que celle-ci laisseraient alors le gaz s'échapper.

En vue de normaliser les relations diplomatiques entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda, plusieurs tentatives ont été envisagées ainsi que des mécanismes diplomatiques ont été mis en place pour favoriser un processus de dialogue et de paix à travers des pourparlers et la Réouverture des missions diplomatique entre deux pays pour trouver des solutions au différend qui les opposaient jadis et mettre fin à la crise qui a secoué la RDC depuis plus d'une décennie.

En effet, au-delà des multiples accords de paix, aux multiples traités et protocoles conclus, la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays a évolué à dent déci, jusqu'à l'arrestation du président du CNDP soutenu par le Rwanda.

Quel est alors la place du gaz méthane du Lac Kivu dans le Rétablissement des relations diplomatique entre ces deux Etats voisin ?

Telle est la question fondamentale qui a donné naissance à notre étude en nous renvoyant aux questions spécifiques suivantes :

1. Le projet conjoint Rwanda & RDC d'exploitation du gaz méthane dans le Lac-Kivu peut-il contribuer au rétablissement des bonnes relations entre la RDC et le Rwanda ?

2. Quels sont les difficultés qui peuvent découler de ce projet et qui sont de nature à nuire les relations entre le Rwanda et la RDC.

Telles sont les questions de notre étude auxquelles nous tenterons de répondre tout au long de ce travail.

précédent sommaire suivant