WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réforme de l'Administration Publique et son impact sur les agents et fonctionnaires de l'Etat

( Télécharger le fichier original )
par Xavier BINGUBU
CIDEP "Université ouverte " - Gradué 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2. Evolution de la réforme de l'Administration Publique.

La question de la réforme de l'Administration se pose au sein de la question plus vaste de la réforme de l'Etat. Cette question de la réforme de l'Etat est particulièrement importante aujourd'hui, dans le contexte de la mondialisation ; elle implique que, pour remédier en profondeur aux problèmes qui se posent, on discute et on réaffirme les grandes finalités de l'Etat : lutte contre les inégalités, cohésion sociale, protection sociale, politique économique. Le problème de la réforme de l'administration est alors bien distinct de ces interrogations fondamentales ; pour résumer, on peut dire qu'il consiste en effet à s'intéresser non aux fins mais aux moyens de l'action publique, c'est-à-dire à cet instrument de l'action publique qu'est l'administration.

Le thème de la réforme de l'Administration peut donc apparaître comme technique et comme toute secondaire. Or on peut justement défendre la thèse contraire selon laquelle la réforme de l'administration constitue un thème politique majeur, principalement en ce qu'elle est nécessaire pour que l'Etat puisse accomplir ou mieux accomplir ses finalités propres. Et si la réforme de l'administration est réellement importante, c'est parce que l'Administration Congolaise est jusqu'aujourd'hui très insuffisamment efficace.

On s'est interrogé principalement sur les raisons pour lesquelles il faut réformer l'administration, et sur le contenu que doit avoir cette réforme. Mais on a abordé aussi la question de la mise en oeuvre pratique de cette réforme, à partir des éléments de réforme de l'administration déjà expérimentés dans les dernières années.

On entendra ici par « Administration »29(*) l'ensemble des administrations publiques d'Etat principalement (incluant les grandes entreprises publiques). Toutefois la Fonction publique territoriale est comparable dans sa logique à la Fonction publique d'Etat, donc ce qui sera dit sur la seconde vaudra aussi pour la première. Mais la distinction entre les deux Fonctions publiques est importante en ce qu'elle constitue une des justifications de la décentralisation, qui est une dimension de la réforme de l'Administration.

Au sujet de la fonction publique, on peut relever deux discours sur ce qui ne va pas et ce qu'il faut changer dans le service public. Il y a un discours de la « défense du service public » 30(*) : il revendique des créations d'emplois dans le public, il récuse la plupart des changements intervenant dans le secteur public en en dénonçant un démantèlement, et il récuse la notion d'efficacité de l'Etat au nom de la spécificité de l'action publique. Et il y a un discours libéral qui veut  gérer l'Etat comme une entreprise , qui veut donc appliquer à l'Etat une opération de réduction des coûts, et pour lequel une réforme de l'administration signifie forcément un amaigrissement de l'Etat. On peut penser que ces deux discours ne distinguent pas entre les finalités et les moyens de l'action publique : le premier parce qu'il ne considère pas la possibilité de réformer l'Etat uniquement au niveau de ses méthodes d'action ; le second parce qu'il n'envisage pas que l'amélioration de l'efficacité de l'Etat puisse être utilisée pour renforcer son action.

3.2.1. Les différents points de vue sur (ou intérêts) la réforme de

* 29 DIUMAS UMBA MUKANGA R. « Réforme administrative de la République démocratique du Congo », leçons et travers du passé, Afrique Contemporaine, n227, 2008-3, p.95-106.

* 30 http://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2008-3-page-95.html

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"La première panacée d'une nation mal gouvernée est l'inflation monétaire, la seconde, c'est la guerre. Tous deux apportent une prospérité temporaire, tous deux apportent une ruine permanente. Mais tous deux sont le refuge des opportunistes politiques et économiques"   Hemingway