WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Automatisation du secteur bancaire et sécurisation des transactions: de la monnaie fiduciaire à  la monnaie électronique

( Télécharger le fichier original )
par Naima A.
INSAG - Ingénieur commercial. 2010
  

précédent sommaire suivant

3) Pré enquête de satisfaction pour le paiement par carte :

Afin de confirmer l'exactitude des informations reçues par la Satim, notamment en ce qui concerne les motivations et les freins des porteurs par rapport à leur utilisation de la carte, j'ai pris soins de préparer un petit questionnaire avec des questions ouvertes laissant à la personne qui y répond l'espace nécessaire afin de me faire part de des avantages et des inconvénients de ce mode de paiement.

Sur un échantillon de 100 personnes, j'ai déposé mon questionnaire (dont un exemplaire est à voir dans la partie Annexes du mémoire) au sein d'une pharmacie et d'une bijouterie acceptant la paiement par carte CIB.

A l'aide du logiciel SPSS, j'ai pu classer les résultats des 100 personnes interrogées, voici les statistiques :

Statistiques

Qsts :

Possédez-vous une carte bancaire?

Avez-vous confiance en les retraits par DAB?

Avez-vous déjà effectué des achats par carte?

Mieux vous connaitre

Vous avez?

N

Valide

100

100

100

100

100

 
 
 
 
 
 
 

1) Possédez-vous une carte bancaire?

 

Fréquence

Pour cent

Valide

Oui

21

21 %

 

Non

79

79 %

 

Total

100

100 %

2) Avez-vous confiance en les retraits par DAB?

 

Fréquence

Pour cent

Valide

Pas du tout

16

16 %

 

Un peu mais je reste méfiant

57

57 %

 

Assez confiance

18

18 %

 

Totalement

9

9 %

 

Total

100

100 %

3) vous déjà effectué des achats par carte?

 

Fréquence

Pour cent

Valide

Oui

9

9 %

 

Non

91

91 %

 

Total

100

100 %

Pour les 9 % qui ont répondu oui, aux achats par carte, c'était pour des achats de médicaments principalement, mais aussi pour payer de l'essence grâce à Naftal Card, pour des bijoux aussi, meubles de maison et objets design, assurances, hôtels, restaurants et des produits alimentaires.

Pour les 91% restants, le motif du non achat par carte revient principalement au fait que les TPE ne sont installés que dans quelques quartiers et trouvent que payer en espèce est plus pratique et plus répandu et ne voient pas la nécessité d'un paiement par carte.

La majorité des personnes interrogées ont été réfractaires par rapport à ce nouveau mode et manquent de confiance par rapport aux prestations de leur banque surtout quand cette dernière n'engage pas d'actions dans les relations clients.

Les personnes qui utilisent leur carte bancaire pour payer sont vraiment très rares, le propriétaire de la pharmacie m'a affirmé qu'en 5 ans, il n'y a eu que 3 paiements par carte CIB.

5) Mieux vous connaitre

 

Fréquence

Pour cent

Valide

Une femme

37

37 %

 

Un homme

63

63 %

 

Total

100

100 %

6) Vous avez?

 

Fréquence

Pour cent

Valide

Entre 18 et 29 ans

15

15 %

 

Entre 30 et 39 ans

28

28 %

 

Entre 40 et 49 ans

20

20 %

 

Entre 50 et 59 ans

24

24 %

 

60 ans et plus

13

13 %

 

Total

100

100 %

Quant aux commerçants, un petit entretien a montré qu'ils restent retissants face au nouveau mode de paiement à cause de la déclaration fiscale qu'ils se doivent d'établir s'ils acceptent la carte CIB mais aussi à cause des lourds investissements liés au TPE et aux commissions prélevées. Plusieurs d'entre eux m'ont répondu qu'actuellement, le besoin ne se faisait pas sentir par leurs clients donc pourquoi adopter ce mode de paiement si les clients ne suivent pas ?

Et pour le E-commerce, j'ai pu m'entretenir avec le directeur d'une PME spécialisée dans la vente d'équipements informatiques, il m'a expliqué que l'accès Internet à haut débit voir très haut débit demeure cher en Algérie, d'où la charge importante liée à la création d'un site marchand, de plus, les failles de sécurité laissent le propriétaire du site et l'acheteur très retissants, et pour cause même les réseaux sensés être très sécurisés tel que celui d'Algérie Poste, était souvent piraté par de jeunes groupes de hackers, empêchant les clients d'accéder à leurs comptes CCP.

Autre objections évoquées, sont celles du vide juridique concernant le E-commerce, ni l'état, ni les banques, ne sont prêtes pour un tel changement du secteur financier pour le moment, et celle de la taxe et impôts.

De plus, que le directeur attend d'abord une démarche des banques, une simulation de projet, vu qu'elle demeure longue et lente avant de se lancer.

D'après ces mots, on ne peut pas aborder un service, qui n'est pas encore mis à la disposition de la population.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy