WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Performance bancaire en période de crise

( Télécharger le fichier original )
par Abdelkader Derbali
Université de Sousse Tunisie - Mastère en finance et banque 2010
  

précédent sommaire suivant

2.3. Les pays d'Asie face à la crise financière

Généralement, l'entrée en récession de la plupart des économies industrialisées au tournant 2008-2009 contribue en Asie au ralentissement de la croissance engagée au cours de l'année 2008.

Faleh (2009) a constaté qu'à la différence des crises précédentes, trois canaux ont été à l'origine de la transmission des turbulences au cours de cette crise69(*). Premièrement, le rapatriement des capitaux par les investisseurs des pays développés au second semestre 2008. Deuxièmement, le renchérissement des conditions de financement à l'étranger et les placements hasardeux par les investisseurs des pays émergents, notamment dans le secteur immobilier, vont peser sur la croissance. Enfin, la crise se transmet par le biais des exportations et des investissements qui se traduisant par un ralentissement de la demande interne.

La configuration de la crise financière 2007-2009 est, à plusieurs égards, très différente de celle 1997-1998. En 2008, les canaux de transmission de la crise sont différents. En effet, en Asie émergente la stabilité macro-économique était principalement menacée en début d'année par la hausse des prix des matières premières. Les pays les plus touchés sont la Corée du Sud, Singapour, Taiwan, Hong Kong. La chine reste moins touchée que les autres et affiche une croissance de 9.1% en 2008 (Tableau n°11). Tableau 1 : Zone Asie

Tableau n°11. Zone Asie Détaillée : résumé des prévisions du PIB

Variations par rapport à la période précédente, en %

 

Poids

2007

2008

2009

2010

Corée du Sud

Asie Rapide

6,8

20,3

5,0

5,7

2,5

2,3

-5,2

-2,8

-0,3

1,6

Taïwan

3,9

5,7

0,1

-8,0

-0,3

Hong Kong

1,5

0,3

-8,0

-3,5

-0,1

Singapour

0,9

7,8

1,1

-5,9

-0,3

Thaïlande

3,6

4,9

2,6

-6,4

-0,3

Indonésie

6,0

6,3

6,0

1,7

3,3

Malaisie

1,7

6,3

0,0

-4,3

3,3

Philippines

2,6

7,2

4,6

1,8

3,4

Chine

Inde

48,5

24,4

13,0

9,3

9,1

8,0

4,2

4,9

7,1

5,8

Asie hors Chine

51,5

7,3

5,0

0,5

3,3

Total

100,0

10,1

7,0

2,3

5,2

Sources : FMI, Global Insight, prévision OFCE avril 2009.

Quant aux banques Asiatiques on remarque que leurs ROE 70(*)(Return On Equity71(*)) entre 2003 et 2008 est décroissant (Tableau n°12). En fait, Cette décroissance est expliquée par le degré avec lequel les pays d'Asie sont touchés par la crise financière. Dans ce cas, les banques Asiatiques présentent une rentabilité financière décroissante. Ce qui explique l'incapacité des fonds propres détenues par les banques pour faire face à leurs besoins suite aux pertes résultées par la crise.

Tableau n°12. Le Return On Equity (ROE) des banques Asiatiques (En %)

Pays

2003

2004

2005

2006

2007

2008

India

18,8

20,8

13,3

12,7

13,2

12,5

Indonésie

26,6

34,5

26,4

30,2

25,7

26

Japon

-2,7

4,1

11,3

8,5

6,1

1,5

Philippines

8,5

7,1

8,8

10,6

10,8

9,6

Singapore

8,7

11,6

11,2

13,7

12,9

11,9

Sources : FMI 2009.

* 69 _ Faleh. A. (2009), « Asie : Turbulences annoncées », Revue de l'OFCE, Avril, PP 16.

* 70 _ Le rendement des fonds propres des entreprises non financières et des banques.

* 71 _ C'est le Ratio de Rentabilité des Capitaux Propres qui est mesuré par le rapport du résultat (ou bénéfice) net aux fonds propres. Il exprime la rentabilité financière.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.