WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Performance bancaire en période de crise

( Télécharger le fichier original )
par Abdelkader Derbali
Université de Sousse Tunisie - Mastère en finance et banque 2010
  

précédent sommaire suivant

2.5. Les situation des pays d'Afrique suite à la propagation de la crise financière

La crise financière 2007-2009 a prolongé l'économie mondiale dans un profond ralentissement. En fait, la croissance mondiale devrait ralentir de presque 3.5% en 2008 à Près de 0.5% en 2009, avant d'amorcer une relative reprise en 201077(*).

Les études réalisées par le FMI mettent en évidence que, par le passé, un ralentissement de 1 point de la croissance mondiale se traduisait par un ralentissement d'environ 0.5 point en Afrique (FMI (2009)). On marque des grandes disparités entre les pays ; les exportateurs de pétrole sont les mieux touchés. Ainsi, le déséquilibre de l'économie mondiale a pour conséquence la perturbation des déséquilibres intérieurs et extérieurs des pays d'Afrique qui en résulte un impact sur le taux de croissance et sur la balance budgétaire (Tableau n°15).

Tableau n°15. La variation du taux de croissance et de la balance budgétaire

 

Taux de croissance (en %)

La balance budgétaire (en % du PIB)

Les pays d'Afrique par région

2007

2008

2009

2007

2008

2009

Afrique Centrale

4

5

2,8

5,46

10,73

3,26

Afrique de l'Est

8,8

7,3

5,5

4,43

4

-1,02

Afrique du Nord

5,3

5,8

3,3

3,51

2,98

-6,15

Sud de l'Afrique

7

5,3

0,4

2,47

2,32

-3,46

Afrique de l'Ouest

5,4

5,4

4,2

-0,54

-0,08

-9

Source : Bankscope database (2009)

De plus, la capitalisation boursière de l'Afrique est très faible et ne représente que 2,09 % de la capitalisation mondiale. En fait, les actifs bancaires africains ne représentent que 0,87% des actifs bancaires mondiaux comparé à 58,15% pour les 15 pays de la zone Euro ou 15,09 % pour les Etats Unis78(*). Notons ainsi, que l'effondrement financier observé dans les pertes de capitalisation boursière des banques mères n'a pas été transmis à leurs filiales africaines. Certaines filiales des maisons mères étrangères ont même vu leur capitalisation boursière augmenter considérablement. Alors que celle des maisons mères s'effondrait. En effet, aucun pays africain n'a annoncé un programme de sauvetage bancaire de l'ampleur de ceux signalés dans la majorité des pays développés. Généralement, la crise financière a une influence sur la rentabilité des banques Africaines mesurée par le ROE (Return On Equity ou la rentabilité des capitaux propres des banques). Cependant, depuis le début des années 200, les banques des pays d'Afrique ont une rentabilité volatile mais décroissante depuis 2007 (Tableau n°16).

Tableau n°16. La rentabilité des banques Africaines (ROE en %)

Le pays

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

L'Afrique du Sud

13,4

-2,73

14,91

5,89

6,39

17,55

19,41

18,58

Soudan

16,55

14,75

12,98

14

17,12

16,86

5,81

-10,22

Cote d'Ivoire

1,56

1,47

0,68

0,79

4,01

17,12

7,10

3,35

Benin

3,94

9,89

6,80

5,54

7,30

6,04

5,32

4,23

Nigéria

6,4

5,72

5,62

3,77

3,63

5,68

4,84

4,29

Kenya

6,18

8,91

5,44

6,11

12,44

3,42

3,12

1,94

Source. Bankscope 2009.

* 77 _ D'après la mise à jour de janvier 2009 des perspectives de l'économie mondiale.

* 78 _ Abdul. B. K. et al. (2009), « L'effet de la crise financière mondiale sur l'Afrique », Working Paper Series, N°96, Banque Africaine de développement.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.