WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une analyse de la filière plants améliorés d'arbres forestiers dans le grand sud du Cameroun


par Dingues Ghislain Tchounji
Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (Université de Dschang) - Ingénieur Agronome (Option: Economie et Sociologie) 2012
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 4:   DEFINITIONS DES CONCEPTS, CADRE THEORIQUE ET REVUE DE LITTERATURE

Ce chapitre clarifie les concepts, présente le cadre théorique et passe en revue la littérature sur le sujet.

4.1. Définition des concepts

Il apparaît important dans ce chapitre de procéder à la définition de quelques concepts clés qui aideront à la compréhension du sujet traité. Il s'agit de : filière, acteurs, arbres agroforestiers, pépinières, groupes, techniques de propagations des plants.

4.1.1. Filière

De nombreux auteurs ont apporté des définitions au concept de filière qui apparaît sous plusieurs dénominations. En anglais on parle par exemple de « value chain », « market chain » pour faire référence à la notion de filière. Selon Madi (2009 : 13) la filière est un « mode de découpage et de représentation de l'appareil productif supposé partiellement décomposable et qui suppose de définir les bornes de transformation des produits ». Duteurtre et al. (2000 : 13) définissent la filière comme un « système d'agents qui concourent à produire, transformer, distribuer et consommer un produit ou un type de produit ». La filière est un moyen abstrait de se représenter les différentes étapes suivies par un produit donné du stade de la production au stade de la consommation, en passant par la transformation, le transport, la commercialisation (Dugue et al., 2006). Ces mêmes auteurs la définissent comme l'ensemble des agents économiques qui contribuent directement à la production puis à la transformation et à l'acheminement jusqu'au marché de réalisation d'un même produit. La filière est donc caractérisée premièrement par un produit (plants améliorés d'arbres fruitiers), deuxièmement par une suite d'opérations techniques, d'opérateurs (collecteurs de germoplasme, fournisseurs d'intrants, structure d'appui, pépiniéristes, intermédiaires, clients) et d'échanges du produit (contrats entre ces différents opérateurs permettant d'échanger le produit avec une contrepartie monétaire ou en nature (travail pour les membres)). La filière est enfin caractérisée par un territoire national, parfois régional, correspondant généralement aux zones de production et de commercialisation du produit au sein d'un pays (Dugue et al., 2006).

Dans cette étude, nous allons considérer la filière comme étant une suite d'opérations par laquelle passe le germoplasme, de la collecte (avec toutes les étapes d'identification et de récolte), multiplication en pépinière, canaux de distribution des plants et repiquage en champ.

précédent sommaire suivant