WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une analyse de la filière plants améliorés d'arbres forestiers dans le grand sud du Cameroun


par Dingues Ghislain Tchounji
Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (Université de Dschang) - Ingénieur Agronome (Option: Economie et Sociologie) 2012
  

précédent sommaire suivant

4.1.2. Acteurs

En économie, les individus ou les groupes d'individus qui interviennent dans la production, l'échange, la transformation ou la consommation de produits sont appelés agents. Certains auteurs parlent aussi d'acteurs économiques (Duteurtre et al., 2000). Plusieurs catégories d'acteurs peuvent intervenir dans une filière et y apporter des contributions aussi différentes les unes des autres. Il peut y avoir des acteurs directs qui sont propriétaires du produit à un moment donné dans la chaîne, ce sont les producteurs et les commerçants ; les acteurs indirects qui interviennent dans le processus de production en tant que prestataires de service ou sources de financement ; les acteurs d'appui qui fournissent les accompagnements techniques aux opérateurs des filières en matière de formation, de conseil, d'information et l'Etat (Dugue et al., 2006).

Pour cette étude, la notion d'acteurs va s'étendre à tous ceux qui interviennent à partir de l'offre en germoplasme (fournisseurs en germoplasme) jusqu'à l'acquisition du plant par l'utilisateur final.

4.1.3. Arbre agroforestier

Un arbre agroforestier est toute espèce végétale arborescente et/ou ligneuse employée dans un système d'utilisation des terres (système agroforestier) pour résoudre un problème de production soit agricole, soit pastoral, soit encore sylvicole bien ciblé. Ce problème peut être :

- l'amélioration de la fertilité du sol (jachère améliorée et arborée) ;

- l'assainissement ou le drainage biologique du sol ;

- le contrôle de l'érosion du sol et des adventices ;

- la production fourragère, fruitière, médicinale, des épices et du bois, (Dondjang, 2006)

Pour l'ICRAF (2005), l'arbre agroforestier réfère à tout arbre utile susceptible de procurer la nourriture, l'abri, les médicaments, du fourrage, des revenus acceptables et l'énergie. Dans le cadre de cette étude, nous nous limiterons à quatre essences fruitières, à savoir Dacryodes edulis (Safoutier), Mangifera indica (Manguier), Persea americana (Avocatier) et Cola sp. (Kolatier).

4.1.4. Les pépinières

4.1.4.1. Définition

La loi n° 2001/014 du 23 Juillet 2001 relative à l'activité semencière au Cameroun dans son article 2, considère comme pépinière une « plantation et champs réservé à la production notamment des plants des arbres fruitiers, des cacaoyers, des palmiers à huile, des caféiers, des arbres ornementaux, des arbres forestiers et des légumes ». Pour le Bureau International du Travail (1990) une pépinière est un terrain où l'on fait pousser de jeunes végétaux en les protégeant et en les entourant de soins particuliers.  Les pépinières sont aussi des lieux où sont élevés les jeunes plants et entretenus jusqu'à un âge permettant leur transplantation et leur repiquage (Dictionnaire Hachette, Edition 2000). Elle produit généralement des plants destinés à l'afforestation et à la création des vergers.

précédent sommaire suivant