WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une analyse de la filière plants améliorés d'arbres forestiers dans le grand sud du Cameroun


par Dingues Ghislain Tchounji
Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (Université de Dschang) - Ingénieur Agronome (Option: Economie et Sociologie) 2012
  

précédent sommaire suivant

4.1.5. Groupe

En général, Les pépiniéristes travaillent en groupe dans une pépinière. ICRAF (2008 : 32) définit un groupe comme étant « un ensemble de personnes qui décident volontairement de mettre leurs idées et moyens en commun afin de chercher des solutions aux problèmes communs, que les membres ne peuvent pas résoudre individuellement ». Le groupe fait référence à un rassemblement d'individus ou de personnes qui ont reçu ou qui se sont trouvés au moins un objectif à poursuivre en commun (Adamczewski, 2006).

Dans le cadre de cette étude, un groupe sera considéré comme un ensemble d'individu (pépiniéristes) qui travaillent au sein d'une même unité de production (pépinière) et qui ont pour but la production de plants.

4.1.6. Techniques de propagation des plants agroforestiers

La multiplication des plants se fait soit par la graine (multiplication sexuée), soit par bouturage, marcottage et greffage (la multiplication asexuée). La multiplication végétative ou asexuée est un ensemble de techniques qui consiste à faire une copie exacte du génome de la plante mère pour la perpétuer dans de nouveaux individus (ICRAF, 2003). Ceci parce que les végétaux, possèdent au départ des cellules méristématiques indifférenciées. Ces cellules peuvent se différencier par la suite pour constituer les divers organes nécessaires pour former une nouvelle plante. Ainsi, un morceau de tige, de racine ou de feuille peut se développer pour former une nouvelle plante contenant exactement les mêmes informations génétiques que la plante initiale. Le choix de l'arbre à multiplier est souvent orienté par les caractères comme la taille de l'arbre, la grosseur et le goût des fruits, l'abondance et la régularité de la production. La multiplication végétative utilise les techniques telles que le bouturage, le marcottage et le greffage.

- Le bouturage

Les boutures sont des morceaux de plantes coupés possédant au moins un noeud. Diverses parties de la branche peuvent servir de bouture : tiges, racines, feuilles. Le bouturage consiste à prélever des boutures sur une plante mère et à induire la formation des racines dans des conditions favorables afin qu'elles deviennent des plants indépendants et identiques en tous points à la souche (Mapongmetsem, 1994).

- Le marcottage

Cette technique de multiplication, analogue au bouturage, présente sur ce l'avantage que les rameaux ne sont détachées de la plante mère qu'après l'apparition de racines. Le marcottage repose sur la capacité des rameaux d'une plante ou d'un arbre mis en contact avec un substrat d'enracinement, d'émettre des racines et de pouvoir être indépendant lorsqu'ils sont séparés du pied mère (Mapongmetsem, 1994 ; Kengue, 2001).

- Le greffage

Le greffage est le procédé par lequel deux pièces de tissus vivant de plantes sont connectées, assurant ainsi leur union au cours de la croissance et du développement comme une seule plante. C'est la technique idéale lorsqu'un seul génotype ne permet pas de réunir tous les caractères recherchés, tels que la résistance aux nématodes du système racinaire ou un rendement élevé des parties aériennes (Mapongmetsem, 1994).

Les techniques de propagations recommandées de chaque espèce étudiées sont présentées dans le tableau 1.

Tableau 1 : Techniques de propagation recommandées par espèce

Espèce

Nom commun

Technique de propagation recommandée

Bouturage

Marcottage

Greffage

Dacryodes edulis

Safoutier

x

x

 

Cola acuminata

Kolatier

x

x

x

Mangifera indica

Manguier

 

x

x

Persea americana

Avocatier

 
 

x

Source : ICRAF (2003)

précédent sommaire suivant