WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Morbi-mortalité du diabete sucré chez l'adulte de Kisangani

( Télécharger le fichier original )
par Jean claude BANGA MSEZA
KISANGANI - docteur en médecine chirurgie et accouchement 2012
  

précédent sommaire suivant

VI.4. Autres complications du diabète sucré

a. Complications rhumatologiques 

L'on rencontre plus fréquemment la maladie du Dupuytren, le syndrome du Canal carpien et la périarthrite scapulohumérale. Ces maladies articulaires et tendineuses sont dues à la glycation excessive scapulohumérale. Ces maladies articulaires et tendineuses sont dues à la glycation excessive du collagène ; celle-ci provoque alors une rigidité et un vieillissement accéléré.

b. Complications dermatologiques 

Elles sont très fréquentes et très variées : nécrobiose lipoïdique : assez rare, mais plus spécifique. Située dans la région pré tibiale, elle se traduit par de grandes plaques, surélevées, rouges (sur la peau claire) avec un carton polycyclique. (8)

Les infections cutanées

Les causes favorisantes sont la microcirculation diminuée et probablement une immunité cellulaire inadaptée :

· Les infections dues aux candidoses : elles sont tellement fréquentes que la constatation d'une mycose inexpliquée doit faire penser à un diabète. Les lésions les plus habituelles sont situées au niveau des espaces interdigitaux des orteils, la région du périnée surtout chez la femme mais aussi chez l'homme. (8)

· Les infections bactériennes : le staphylocoque est le principal agent causal suivi du streptocoque. Les lésions sont : impétigo, folliculite, furoncle, anthrax, ecthyma, cellulite, érésipèle. Au niveau de la jambe, la lésion peut évoluer vers des lésions bulleuses, la cellulite, la myosite, la gangrène. Les infections peuvent aussi être causées par un grand nombre de germes anaérobies. (8)

VII. TRAITEMENT

La prise en charge de diabétique réponse sur la diététique, l'exercice physique, les médicaments (antidiabétiques oraux et l'insuline).

VII.1. Traitement diététique

Ses principes sont une alimentation équilibrée au plan quantitatif et qualitatif. Les recommandations nutritionnelles pour les diabétiques ne différent donc plus de façon fondamentale de celle formulées pour la population générale. Il faut tout simplement veiller à adapter correctement les repas au traitement hypoglycémiant et à l'activité physique. (5,8)

VII.2. Activité physique

Une activité physique régulière est en principe recommandée aux patients diabétiques. Dans le diabète de type 1, les sujets sont généralement jeunes au moment du diagnostic. La pour suite d'une activité physique ou sportive semblable, voire supérieure à celle qu'ils exerçaient avant leur maladie contribue au bien être physique et psychologique. En pratique, si le patient a bénéficié d'une éducation au diabète, il n'y a que peu de limites aux possibilités sportives.

Dans le diabète de type 2, l'exercice physique est un élément déterminant dans la stratégie de traitement. Il favorise la perte de poids, (amélioration) augmente la sensibilité périphérique (musculaire) à l'insuline. Il contribue à rendre meilleur le profil athérogène et thrombotique de ces malades.

Mais quel que soit le type du diabète, l'activité physique doit toujours être adaptée au patient. L'exercice physique doit être pratiqué qu'en période de bon contrôle métabolique. (15)

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.





BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.





Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)