WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes des performances des réseaux 4G.


par Alban Hounton
UATM GASA FORMATION - Licence Professionnelle 2015
  

précédent sommaire suivant

6-DONNÉES STATISTIQUES OMC

6.1-Les compteurs OMC

Le principe des compteurs OMC se résume dans le comptage des messages (événements) au niveau des interfaces A et A-bis. L'OMC-R gère le BSS, il se charge de la gestion des performances, les mesures se basent sur la collecte des compteurs calculés par les équipements du réseau et l'OMC-S gère le NSS, s'occupe de la partie Switching. Les données sont importées depuis les compteurs OMC et analysés grâce à des outils dits outils de traitement des compteurs. Ce sont des outils spécifiques aux constructeurs par exemple RNO d'Alcatel et l'OTS ou le SPOTS de Siemens. Les mesures OMC ne donnent qu'une vue statique et globale (temporellement et géographiquement) de l'état du réseau. Les mesures d'OMC sont utilisées dans plusieurs domaines :

? Optimisation et planification du réseau

? Statistiques

? Investigation en cas de problème sur le réseau ? Analyse en temps réel

Les données des OMC sont sous forme de données brutes. Pour qu'elles soient exploitables, elles sont transformées en KPI (Key Performance Indicators)

6.2 KPI

Les KPI, Indicateurs clés de performance (Key Performance Indicator) permettent le pilotage et le suivi de l'efficacité des éléments auxquels ils sont rattachés ! Leurs principes résident essentiellement dans leur capacité de s'affranchir de la stérilité d'une donnée brute (qui ne permet ni la décision, ni le jugement critique de la performance) mais de créer une fertilité d'actions à engager grâce aux insights ainsi procurés ! Les KPI seuls ont aussi leurs limites, c'est pourquoi ils sont toujours observés dans un contexte (variation, comparaison...) !

REALISE ET SOUTENU PAR HOUNTON G. ALBAN Page 55

ETUDE DES PERFORMANCES DES RESEAUX 4G

Les KPI ou ICP en français, sont toujours calculés et forment soit un ratio, un quotient, un taux ou une moyenne, mais jamais une donnée brute !

7-ANALYSEUR DE PROTOCOLES

7.1-Définition

Outil de diagnostic des flux de trames échangés sous un protocole donné. En anglais : protocol analyzer Un analyseur, ou analyseur de protocole, est un outil qui permet à un administrateur de réseau d'examiner les trames échangées entre deux dispositifs de réseau à des fins d'investigation (en cas d'affaiblissement des débits, notamment).L'analyseur est dit " de protocole ", parce que pour intercepter, décoder et analyser une trame, il faut savoir de quel protocole elle relève. Ce logiciel s'exécute sur un micro-ordinateur et ne peut " voir " que les trames des protocoles de haut niveau gérées par la carte réseau de l'ordinateur. Les analyseurs qui permettent de descendre aux plus basses couches d'un réseau (voir Modèle OSI) comportent une partie matérielle : une sonde que l'on place entre les deux dispositifs dont on veut contrôler le dialogue et qui procède au décodage des trames, pour examen ultérieur à l'aide du logiciel approprié (la sonde peut comporter un disque dur).

précédent sommaire suivant