WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'angle fémoro-tibial de l'enfant béninois :étude clinique et radiologique. A propos de 760 enfants.

( Télécharger le fichier original )
par SESSI MIRALDA H. G. KIKI
Abomey-Calavi - Doctorat dà€™état en Médecine 2010
  

précédent sommaire suivant

1.4. LES DEFORMATIONS DU GENOU

Selon le plan de déviation, il faut distinguer les déviations frontales (genu varum, genu valgum) et les déviations sagittales (genu recurvatum et genu flexum). Il est important de rappeler d'emblée que les angulations anormales du genou sont dominées par des anomalies dans le plan frontal ; les déformations dans le plan sagittal sont nettement moins fréquentes.

1.4.1. Causes des genu varum :

Les causes des genu varum sont essentielles (genu varum physiologique et arcuature tibiale) et secondaires (rachitisme et la maladie de Blount).

1.4.1.1. Causes essentielles

Le genu varum est physiologique lorsque l'enfant acquiert la marche et il est d'autant plus marqué que l'enfant est lourd et qu'il a marché tôt. Il disparaît entre 1 et 3 ans. Il est bilatéral, symétrique, n'est pas douloureux et n'entraîne pas de gêne fonctionnelle.

On parle d'arcuature tibiale chez le jeune enfant lorsqu'il existe un genu varum marqué, à la limite du physiologique, dont la régression spontanée après 2 ans est souvent lente et tardive. Il est souvent familial et/ou racial, plus

14

L'angle fémoro-tibial de l'enfant béninois : étude clinique et radiologique. A propos de 760 enfants

fréquent chez les sujets de race noire. Le genu varum est constitutionnel lorsqu'il persiste en fin de croissance avec souvent le même morphotype chez l'un des parents ou grands parents [16, 43].

1.4.1.2. Causes secondaires

Le rachitisme dévie beaucoup plus souvent le genu en varum qu'en valgum. Il est le plus souvent vitamino-dépendant, c'est-à-dire carentiel. En France, il se rencontre chez les enfants de race noire non supplémentés en vitamine D. Des régimes alimentaires particuliers (végétalien par exemple) mal équilibrés peuvent aussi en être la cause. La déformation implique à la fois les épiphyses fémorales caudales et tibiales craniales. L'examen général retrouve les autres signes de rachitisme : chapelet costal, craniotabès, nouures épiphysaires siégeant principalement au poignet et à la cheville. La radiographie objective des lésions métaphyso-diaphysaires médiales avec une bande irrégulière de la métaphyse, retard d'apparition des points d'ossifications, le tout évolue vers un aspect en toit de pagode au stade évolué [1, 16, 33].

Le Tibia vara ou Maladie de Blount est une dystrophie épiphyso-métaphysaire crâniale et médiale du tibia englobant le cartilage de croissance. Le varus s'accentue progressivement et associe une torsion axiale du tibia. Il en existe deux formes de pronostic différent : celle du grand enfant, de loin la plus fréquente, est de pronostic sévère ; celle du petit enfant, moins fréquente, est de meilleur pronostic [1, 13, 16].

Il faut être très prudent devant tout genu varum unilatéral et chercher une cause étiologique, à savoir les dysplasies osseusses localiséees et les chondrodystrophies [16].

15

L'angle fémoro-tibial de l'enfant béninois : étude clinique et radiologique. A propos de 760 enfants

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.