WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les pratiques foncières locales en milieu rural et leur impact sur le développement agricole cas de la chefferie de Ngweshe.

( Télécharger le fichier original )
par Isaac Bubala Wilondja
Institut Supérieur de Développement Rural de Bukavu - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

II. Renforcement de l'encadrement agricole au sein des ménages :

Nos observations sur le terrain démontrent que les paysans agriculteurs ne reçoivent aucun encadrement en dépit de la présence des ONGD qui les réunissent en organisation paysanne et les appuis d'une manière ou d'une autre. Cela prouve à suffisance que les producteurs ont vaincue le fatalisme et l'attentisme. C'est à encourager mais ce n'est pas normal. Nous pouvons ainsi affirmer avec Katunga et Namijimbi qu'aucun pays au monde ne peut se développer sans la volonté politique de ses dirigeants, de son Gouvernant. Le rêve est celui de voir la République Démocratique du Congo renaitre comme un Etat équilibré, normal qui reconnait avoir deux ailles pour son développement harmonieux ; ses droits et devoirs. Le rapport sur l'évaluation des OMD en RDC (2010) reconnait que la

sécurité alimentaire relève des attributions des Ministère de l'agriculture et du
Développement rural. Il s'agit, pour l'Agriculture, d'assurer la sécurité alimentaire de l'ensemble de la population et de contribuer à la réduction de la pauvreté, et pour le développement rural, d'améliorer les conditions de vie des populations rurales et accroitre la production. Le code agricole de la RDC a retenu cette recommandation dans l'exposé des motifs en stipulant : « ce code poursuit entre autres les objectifs celui de favoriser la mise en valeur durable des potentialités et de l'espace agricole intégrant les aspects sociaux et environnementaux ; de stimuler la production agricole par l'instauration d'un régime douanier et fiscale particulier dans le but d'atteindre, entre autres, l'autosuffisance alimentaire : de relancer les exportations des produits agricoles afin de générer des ressources importantes pour les investissements ». Ceci devrait ne plus être un simple discours mais une occasion de mettre en place des plans, des programmes et des projets visant l'amélioration de la production agricole.

L'encadrement agricole suppose à ce moment que les efforts des productions font l'objet d'un suivi rapproché par les moniteurs agricoles et les agronomes des services de l'Etat. Cela suppose aussi une collaboration étroite avec les stakeholders impliqués dans la vulgarisation agricole. Les devoirs de l'Etat tel que la paie régulière d'un salaire décent aux agronomes et moniteurs agricoles, ma sécurité des populations et leurs biens, la formation et l'information pour tous, la justice distributive etc. doivent désormais figurer dans le programme et plan d'action du gouvernement (national et provincial) et des ETD. C'est retenu par l'article 52 du Code agricole de la RDC (2011) : « l'Etat définit une politique de formation continue en faveur des agriculteurs et des acteurs ruraux ».

62

L'encadrement agricole suppose encore l'encouragement des producteurs modèles. A l'instar d'une ONG locale dénommée Comité Anti Bwaki (CAB), les ETD devraient organiser des journées champêtres sous forme des foires agricoles en vue de primer les producteurs ayant atteint le rendement le plus élevé pour toutes les cultures produites dans le milieu d'étude. Cette pratique pourra créer aux seins des ménages un esprit d'émulation et de compétition. Cette approche a été mise en application au Rwanda voisin dans le cadre de la vision 2020 et a produit des résultats encourageant et qu'on peut copier en province du Sud-Kivu en général et dans le territoire de walungu/chefferie de Ngweshe en particulier.

La récolte et le traitement des statiques dans nôtres pays inspirent pour certains acteurs moins de confiance. Les techniciens à la base devront bénéficier d'une capacitation en la matière par IPAPEL, le SENASEM, la FAO, le PNUD, etc. sur demande des ETD.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.