WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation en Côte d'Ivoire: le cas du chef-lieu de la région du Nàézi (Dimbokro).

( Télécharger le fichier original )
par BAH ISAAC KOUAKOU
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE COCODY - DOCTORAT UNIQUE 2014
  

précédent sommaire suivant

IV.5-OBJECTIFS DU CONSEIL GENERAL DE DIMBOKRO

Les Conseils Généraux ont été créés pour le développement des départements et donc interviennent dans le cadre de la loi n°2003-208 du 07 Juillet 2003 portant transfert et répartition de compétences aux collectivités territoriales.

Le séminaire organisé par le Conseil Général de Dimbokro en collaboration avec le cabinet CAFIC et CO en Juillet 2003 a permis de tracer les grands axes d'un programme d'insertion des jeunes et des femmes.

Ce programme était inscrit dans le cadre d'une nouvelle approche stratégique du développement du département qui se voulait une démarche réaliste et pragmatique avec pour point focal, la création de richesses à tous les niveaux à partir d'une organisation rationnelle, d'un renforcement permanent des capacités et d'une prise de conscience collective.

Pour ce faire, l'on s'est donné pour objectif primordial la création de la richesse à tous les niveaux, c'est-à-dire la production et la commercialisation de biens et services à même de générer des revenus conséquents pouvant permettre à la population de satisfaire ses besoins essentiels.

Ce qui suscitera l'épanouissement des jeunes à travers des actions de développement endogènes dans un environnement et un cadre de vie attrayant. Il devra constituer le creuset d'une nouvelle dynamique de développement du département avec la participation effective de toutes les composantes de la société et ce, dans un élan de solidarité, d'union et de fraternité pour lutter ensemble contre la misère et la pauvreté59.

Cette approche s'est articulée autour d'un certain nombre de points ou d'objectifs à partir desquels le Conseil Général de Dimbokro entend mener les actions de développement.

59Conseil Général de Dimbokro et CAFIC et CO (Juillet 2003), programme d'insertion socio-économique des jeunes du Département de Dimbokro, page 05.

155

Il s'agissait entre autre d'une nouvelle orientation de la politique agricole vers de nouvelles spéculations, le développement de l'entreprenariat et de la promotion du secteur informel.

Ses objectifs concernaient le développement de l'épargne pour accéder aux crédits et autres appuis financiers, la promotion de l'esprit coopératif à tous les niveaux et la promotion du cadre de vie et des infrastructures60.

Selon les propos du directeur de Cabinet du Président du Conseil Général de Dimbokro, il s'agissait de réaliser ou d'aider à réaliser un certain nombre de projets.

Des projets d'infrastructures socio-économiques (adduction en eau potable, ouverture et reprofilage de routes, électrification et aussi dans le domaine éducatif (construction d'établissements secondaires et des écoles primaires en milieu rural) sont à réalisés.

Le volet sanitaire tel que la construction des centres de santé et l'équipement des centres de santé dans les villages, le renforcement du plateau technique du CHR de Dimbokro était aussi envisagé.

En outre, des projets de développement de la production et du commerce (aide à la production et à la commercialisation des vivriers, soutiens technique et financier des coopératives de production et initiation de nouvelles cultures génératrices de revenu) étaient prévus61.

Les objectifs du Conseil Général de Dimbokro s'inscrivaient dans la dynamique du développement local. Néanmoins, il ya lieu de s'interroger sur les stratégies locales de participation de la population de Dimbokro lors de la traduction de ces objectifs en actions de développement.

Autrement dit, il s'agissait de définir et d'analyser la place occupée par la population locale dans l'élaboration, la mise en oeuvre et le suivi-évaluation des projets de développement.

60 Conseil Général de Dimbokro et CAFIC et CO (Juillet 2003), op.cit., page 6-16.

61 Extrait de l'entretien du 05 Juillet 2010 avec le Directeur du Cabinet du Président du Conseil Général de Dimbokro

156

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.