WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation en Côte d'Ivoire: le cas du chef-lieu de la région du Nàézi (Dimbokro).

( Télécharger le fichier original )
par BAH ISAAC KOUAKOU
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE COCODY - DOCTORAT UNIQUE 2014
  

précédent sommaire suivant

Conclusion partielle

Cette présentation du terrain et de l'objet d'investigation, nous a permis de passer en revue le Conseil Général de Dimbokro dans son organisation et son fonctionnement ainsi que les objectifs qu'il s'est assigné pour l'amélioration des conditions de vie de la population.

Elle nous a permis aussi d'avoir un aperçu des infrastructures socio-économiques et culturelles qui existaient avant que la structuration de la décentralisation en Côte d'Ivoire n'aboutisse aux Conseils Généraux en Juillet 2002. Ces acquis, qui non seulement sont devenus vétustes, semblent être insuffisants pour la population qui a évolué depuis le recensement de 1998. La population de Dimbokro est estimée à 122. 544 (Projections INS, 2012). Ainsi, de nouveaux besoins se sont ajoutés à ceux exprimés par les populations dans les années 1960 et 1980.

Certes, les objectifs du Conseil Général de Dimbokro étaient supposés apporter le mieux-être à sa population. Or, le développement local par la décentralisation suppose la participation des populations au processus de leur développement.

L'analyse des différentes données recueillies sur le terrain nous a permis d'avoir un éclairage sur les actions de développement entreprises par le Conseil Général de Dimbokro.

Cette rubrique a été aussi l'occasion d'analyser l'appréciation de ces actions par la population locale, les rapports sociaux qui se construisent autour du développement du département de Dimbokro et surtout d'analyser la participation de celle-ci à son développement.

La partie du travail qui suit; la troisième partie a été réservée à l'analyse et à l'interprétation des données de l'enquête. Cette analyse s'est faite en quatre chapitres.

157

Le chapitre cinq a reposé sur l'analyse du profil sociologique des enquêtés (sexe et âge, niveau d'instruction et profession) ainsi que leur connaissance du développement local et du rôle d'une structure décentralisée.

Quant au chapitre six, il a été le cadre réservé pour dégager la politique et la matérialisation des projets de développement dans le département de Dimbokro.

Au chapitre sept, il a été question de la participation de la population de Dimbokro à son développement. Les stratégies locales de participation au développement, les canaux de communication utilisés et les rapports sociaux construits autour du développement ont constitué l'ossature de ce chapitre. Les éventuels obstacles à la participation de la population de Dimbokro à son développement ont été élucidés au chapitre huit.

Enfin, le chapitre neuf a fait l'exposé de quelques stratégies et perspectives d'amélioration de la décentralisation pour le développement local.

ANALYSE ET INTERPRETATION

DES DONNEES

TROISIEME PARTIE

158

159

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.