WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation en Côte d'Ivoire: le cas du chef-lieu de la région du Nàézi (Dimbokro).

( Télécharger le fichier original )
par BAH ISAAC KOUAKOU
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE COCODY - DOCTORAT UNIQUE 2014
  

précédent sommaire suivant

Chapitre V : PROFIL SOCIOLOGIQUE DES ENQUETES ET CONNAISSANCES DIVERSES

V.1- PROFIL SOCIOLOGIQUE DES ENQUETES

V.1.1- Sexe et âge

Tableau n° 11 : Répartition des enquêtés selon le sexe et l'âge

Sexe
Age

Femmes

Hommes

Total
VA

Total
VR

VA

VR

VA

VR

15-19

05

02,63

08

04,21

13

06,84

20-24

06

03,16

09

04,74

15

07,90

25-29

05

02,63

10

05,26

15

07,89

30-34

08

04,21

08

04,21

16

08,42

35-39

10

05,26

10

05,26

20

10,52

40-44

09

04,74

08

04,21

17

08,95

45-49

09

04,74

20

10,53

29

15,26

50-54

10

05,26

15

07,89

25

13,16

55-59

07

03,69

12

06,32

19

10,01

60-64

05

02,63

05

02,63

10

05,26

65 et plus

04

02,10

07

03,69

11

05,79

Total

78

41,05

112

58,95

190

100

Source : Enquête de terrain, 2010-2012.

Les données du tableau n°11, ci-dessus ont porté sur le sexe et l'âge des enquêtés. L'âge des enquêtés variait de 15 à 65 ans et plus, réparti en tranches d'âge révolu de cinq ans.

La tranche d'âge la plus importante numériquement était celle de 45 à 49 ans, qui représentait 15,26% des enquêtés ; suivie des tranches d'âge de 50 à 54 ans, 35 à 39 ans, 55 à 59 ans, 40 à 44 ans, 30 à 34, 20 à 24 ans et 25 à 29 ans qui représentaient respectivement 13,16 % ; 10,52% ; 10,01% ; 08,95% ; 08,42 ; 07,90% et 7,89%.

160

Les tranches d'âge 15 à 19 ans, 60 à 64 et 65 et plus, représentaient respectivement 6,84% ; 5,26% et 5,79% des enquêtés.

L'un des atouts de développement d'une région est l'ensemble des ressources naturelles et humaines qu'elle dispose.

Autrement dit, le développement serait fonction au niveau des ressources humaines de la qualité de la main-d'oeuvre (âge et aptitude).

Or, les résultats de notre enquête nous ont révélé que les tranches d'âge 45 à 49 ans, 50 à 54 ans, 55 à 59 ans, qui représentaient (38,43%) des enquêtés constituent la force de travail actuel du département de Dimbokro.

Cet état de fait a mis en exergue l'exode de la population vers d'autres régions (Fresco, Soubré) encore propices à la culture du binôme café-cacao et pose ainsi la problématique de l'existence des "bras valides" capables de booster le développement de ce département.

Même si selon un des responsables de l'ANADER de la zone de Dimbokro, quelques personnes ont fait leur retour dans leur localité d'origine avec l'introduction de nouvelles spéculations telles que l'hévéa, l'anacarde et l'apiculture. Ce retour semble être encore timide.

En effet, selon les économistes, l'abondance des "bras valides" dans une société constitue un capital humain important pour le développement socio-économique.

C'est ce qui constitue l'espoir de développement des pays en voie de développement. Ainsi, afin de favoriser le retour à la terre des populations dans leur localité d'origine, il serait nécessaire d'établir des plans stratégiques de développement et spécifiquement pour le département de Dimbokro.

Il va s'agir de mettre à exécution le plan stratégique de développement établi avec le concours de l'ANADER depuis un certain temps62 tout en définissant les spéculations susceptibles d'intéresser la population, favoriser leur écoulement et garantir un meilleur prix de vente.

62 Extrait de l'entretien du 09 Janvier 2013 avec un des responsables de l'ANADER, zone de Dimbokro.

161

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.