WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La mise en place d'une base des données pour la gestion de la facturation des abonnés de la Regideso.


par Sylvain MUKENDI
isic kananga - Graduat 2016
  

précédent sommaire suivant

1.4 NIVEAU DE REPRESENTATION DES DONNEES

Pour simplifier la vision des utilisateurs, les SGBD assurent une abstraction des données stockées sur disque en distinguant trois niveaux de description de donnees qui sont :

1.4.1 NIVEAU CONCEPTUEL

C'est le niveau central correspondant a la structure canonique de données qui existent dans l'entreprise c.=à=d. leur structure sémantique inerante sans souci d'implémentation en machin, représentant la vue intégrée de tous les utilisateurs. La définition du schéma conceptuel d'une entreprise nécessite un accord sur les concepts de base que modélisent les données.

1.4.2 NIVEAU INTERNE

Ce niveau correspond a la structure de stockage du schéma interne nécessite au préalable le choix d'un SGBD. Elle permet donc de décrire les données telles qu'elles sont stockées dans la machine.

1.4.3 NIVEAU EXTERNE

Au niveau externe, chaque groupe de travail utilisant des données possède une description des données perçues appelée schéma externe. Cette description est effectuée selon la manière dont le groupe voit la base dans ses programmes d'application. Alors qu'au niveau conceptuel et interne les schémas décrivent toute une base de données, au niveau externe ils décrivent simplement la partie de données présentant un intérêt pour l'utilisateur ou un groupe d'utilisateurs. En conséquence, le schéma externe est souvent qualifie de vue externe. Le modèle externe utilise est dépendant du langage de manipulation de la base de données.

précédent sommaire suivant