WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Augmentation du PIB réel en RDC de 2002 à  2014. Croissance intensive et extensive?

( Télécharger le fichier original )
par Daniel DEKASSE DEKASSE
Université de Kinshasa - Graduat 2015
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Notion sur le PIB

2.1. Types du PIB

Il existe plusieurs catégories de PIB, cette catégorisation est due au besoin de disposer d'un instrument de plus en plus amélioré et qui s'adapte le mieux aux circonstances et contextes dans lesquels on se trouve.

2. 1. 1. PIB marchand et non-marchand

Le PIB récence à la fois la production marchande et la production non-marchande, composée exclusivement de services. De manière générale, le PIB non-marchand est presque exclusivement le fait des administrations publiques (sécurité, justice, santé, enseignement). Par convention, il est évalué à son coût de production.

En bref nous pouvons dire que le PIB marchand est celui qui est destiné à être vendu sur le marché tandis que le PIB non-marchand est composé des services gratuits ou quasi gratuit réalisé avec des facteurs de production obtenus sur le marché8.

2.1.2. PIB nominal, PIB réel, PIB vrai et PIB vert

? Le PIB réel (en volume ou à prix constant) est la valeur du PIB

nominal déflaté. En d'autres termes, c'est le PIB nominal corrigé de l'évolution des prix, c'est-à-dire le PIB dont on a enlevé l'influence de l'inflation. Ce type de PIB a l'avantage de montrer les variations à la hausse ou à la baisse dans les volumes (les quantités) de la production des biens et services. C'est la valeur utilisée lorsqu'on mesure la croissance du PIB. En effet, on ne peut pas savoir uniquement en observant le PIB nominal (en valeur ou à prix courant), si la hausse de l'indicateur provient d'une hausse des prix, d'une hausse de la production ou dans quelles proportions ces deux valeurs se combinent.

Soit Pit. Le prix d'un bien i au cours d'une période t (par exemple, un trimestre) et Qi, t la quantité produite de ce bien au cours de la période t ; alors :

PIB nominal, t = ?Pi,t . Qi,t

Le PIB réel est constitué par la valeur des biens i produits au cours de la période t mesuré à prix constants (année de base notée to), soit :

PIB réel, t

8 KABEDI KABAMBA G, analyse des déterminants de la croissance économique par l'approche de la valeur ajoutée de 2002 à 2012 : cas de la RDC, Mémoire, UNIKIN/FASEG, 2013, P.14.

Augmentation du PIB réel en RDC de 2002 à 2014 : croissance intensive ou extensive ? P a g e | 13

Augmentation du PIB réel en RDC de 2002 à 2014 : croissance intensive ou extensive ? P a g e | 14

Le déflateur du PIB équivaut au rapport entre le PIB nominal et réel.

? Le PIB vrai est le PIB réel corrigé des imperfections des calculs

dues aux méthodes de la comptabilité nationale qui aboutissent à compter, en plus tous les maux générés par la croissance. On tentera ainsi de déduire du PIB tout ce qui ne correspond pas à une amélioration des conditions de vie ou qui détruit les richesses naturelles et donc l'environnement.

? Le PIB vert soustrait du PIB les dégradations ou les externalités

négatives causées à la nature lors du processus de production. Généralement l'activité industrielle cause des dommages à l'environnement, c'est ainsi que les économistes ont pensé à mesurer la valeur de ces dommages au travers cet indicateur. Une telle méthode de comptabilisation permettrait de mieux savoir si une activité économique accroit ou fait baisser la richesse nationale lorsqu'elle utilise des ressources naturelles. Cependant, ils estiment qu'il serait très difficile de mesurer correctement un tel indicateur.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.