WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gouvernance -ide cas des pays mena.

( Télécharger le fichier original )
par MHADHBI FATMA
faculté de science économique et de gestion de Nabeul  - MASTER DE RECHERCHE en économie des affaires 2015
  

précédent sommaire suivant

4) La gouvernance mondiale 

La notion de la gouvernance mondiale se posture dans le champ des relations internationales vers la fin des années 80. L'apparition de cette idée déploie un mode de régulation universelle décrétant des règles d'organisation commune, issue le plus souvent de la coopération internationale.

D'après Hermet (2004, p6) le domaine de la gouvernance mondiale ou Global Governance remonte à l'année 1992, date de la publication de l'ouvrage « Governance without Government » de James Rosenau et Ernst-Otto Czempiel (1992).

Pour Smouts et al(2008), la gouvernance mondiale décrit un modèle d'action publique par interactions entre tous les acteurs.

Selon Stiglitz (2006), le reflet de la gouvernance mondiale se réfère à la notion de bien public mondial. Ce bien est un moyen pertinent qui peut garantir la sécurité internationale, la stabilité macro-économique, droit de l'Homme, et l'avancement des connaissances. Ceci exige l'intervention d'une institution internationale telle que ONU qui peut gérer et préexister les conflits, rétablir et soutenir la paix dans le monde, approuver et défendre les droits élémentaires, de façon plus prosaïque, la nécessité de pouvoir disposer un système à l'échelle mondiale, de contrôler la sécurité planétaire et ses externalités.

En d'autres fins, la gouvernance mondiale traduit l'ensemble des mesures et des règles, des lois mises en oeuvre pour contrôler les flux économiques, gérer les relations internationales. L'enjeu de la gouvernance globale est de peser conjointement sur le destin du globe en disposant un processus de régulation de ces interdépendances qui précèdent l'action des États.

Pour M-C Smouts (1998), on ne peut pas discourir la notion de gouvernance globale étant que la régulation internationale entre un nombre borné d'Etats, de sociétés privées et d'élites distribuant un code de communication identique , celui du libre-échange et de la conception communautaire des droits de l'homme. Dés que nombreux Etats sont écartés de l'édifice de l'ordre mondial. La problématique de la gouvernance mondiale a été monopolisée par des institutions internationales précisément les institutions de Bretton Woods qui en ont rendre un outil au service de l'idéologie néolibérale.

L'orient de la gouvernance mondiale devient inconvenant pour faire face à l'ascension des problèmes globaux comme les alertes autour des difficultés environnementaux planétaires, déséquilibres régionaux et la précarité géopolitiques actuelles.

Ø D'une manière générale, nous intéressons dans ce travail, aux moyens et aux mécanismes, formels et informels rapporter par la gouvernance afin de limiter le pouvoir des dirigeants, qu'ils soient en entreprise ou bien en politique, de les contrôler et de les inciter à privilégiés l'intérêt collectif . Notre accès de la gouvernance allié indissociablement les institutions économiques aux institutions politiques.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.