WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gouvernance -ide cas des pays mena.

( Télécharger le fichier original )
par MHADHBI FATMA
faculté de science économique et de gestion de Nabeul  - MASTER DE RECHERCHE en économie des affaires 2015
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2 : Débat théorique sur les investissements directs étrangers

Introduction

Avec l'accélération de la mondialisation l'IDE devient de plus en plus intensif, ce fléau est favorisé par le phénomène de multinationalisation. Une firme devient multinationale lorsqu'elle dispose d'une ou plusieurs filiales localisées (s) hors de son territoire d'origine. Elle peut adopter différentes modalités allant de la création de filiales, au joint-venture en passant par le rachat d'entreprises déjà existantes.

La vision globale des firmes incite plusieurs théoriciens a incorporé une vaste littérature pour mieux comprendre les IDE en corrélation avec les choix de localisation des firmes multinationales, et d'identifier les principaux déterminants et mécanismes qui poussent une firme à combiner ses activités dans un univers international. Donc Pour mener bien l'analyse théorique liée à ce phénomène nous avons fait recours à un recueil théorique abondant à savoir : les théories du commerce international( les anciennes théories du commerce international et la nouvelle Théorie du Commerce International (NTCI)), théorie de l'imperfection du marché et de l'oligopole de Hymer (1960), La théorie néo-technologique de cycle de vie (Vernon ,1966), La théorie de l'internalisation et la théorie de Dunning (Paradigme OLI, 1977).

Cette abondance théorique est la conséquence d'une variété des questions qui peuvent être posées : « pourquoi une firme choisit-elle de s'investir à l'étranger? Sur qu'elle base la firme choisit son pays d'accueil? Quels sont les facteurs déterminants pour stimuler l'attractivité des investissements directs étrangers? ».

Ce fléau constitue la fameuse unité de développement économique des pays puisqu'il représente un canal de transmission de connaissance, de richesse, de technologie et de savoir-faire. C'est la raison pour laquelle les pays d'accueil n'ont cessé de créer un milieu d'affaire captivant pour l'entrée des IDE sur la base d'une large gamme de facteurs (économique, institutionnelle, politique).

Ce chapitre est organisé comme suit ; dans la première section, nous essayons de définir clairement le concept d'IDE et de présenter son cadre théorique, dans la deuxième section nous allons présenter les principaux déterminants des IDE ,dans la dernière nous avons présenter leurs l'impacts .

Section 1. Cadre théorique des IDE

Les IDEs trouvent leurs assises scientifiques dans plusieurs maximes et écoles de pensée de l'érudition économique à savoir ; les théories du commerce international (les anciennes théories du commerce international et la nouvelle Théorie du Commerce International (NTCI)), théorie de l'imperfection du marché et de l'oligopole de Hymer (1960), La théorie néo-technologique de cycle de vie (Vernon ,1966), La théorie de l'internalisation et la théorie de Dunning (Paradigme OLI, 1977) et plus récemment la Nouvelle Economie Géographique (NEG).

L' épreuve théoriques conduit d'abord à une clarification conceptuelle de domaine des IDE (définition et forme) , ensuite à celle des stratégies de localisation des FMNs et enfin, à la mise en évidence d'un recueil théorique en conjoncture avec le choix de localisation et le processus d'internationalisation des investissements directs étrangers et des firmes multinationales .

I . Caractéristiques des IDE

L'accélération du rythme des IDE, a conduit les économistes à remodeler la définition traditionnelle qui qualifiant l'IDE comme un mouvement des capitaux à l'étranger à celle d'une définition contemporain qui réunis plusieurs paramètres permettant d'obéir les investissements directs étrangers dans la pratique. Pour démêler cette notion nous présenterons deux points :

1. Définition des Investissements Directs Étrangers (IDE)

2. Forme des Investissements Directs Etrangers

1) Définitions des IDE

L'investissement direct étranger en bref, traduction de l'acronyme anglais FDI (Foreign Direct Investment).Au sens étymologique la notion « investissement » a une double provenance, l'une latin et l'autre anglo-saxonne. En effet, de par son origine latin « investir » qui désigne « entourer, encercler ». La deuxième utilisation, de ce terme se réfère à l'approche Anglo-Saxonne « to invest » qui signifie « employer des capitaux en vue d'accroitre la production ou augmenter le rendement d'une entreprise ».

L'IDE est une conception fortement évolutive. Sa définition diffère selon la nature de la source qui l'apprécie. Selon Kojima, (1986) l'IDE se définit comme un mouvement de capitaux impliquant des droits managériaux et/ou un contrôle managérial sur la compagnie, ce qui engendre une possession partielle ou totale de la firme.

Pour Crozet,Y (2001) : « L'investissement direct étranger se définit comme toute opération se traduisant par une création d'entreprise à l'étranger ou une prise de participation dans des firmes étrangères »26(*)

Nous retenons trois définitions opérationnelles de l'IDE adoptées par le FMI, l'OCDE et la BM. Selon le FMI et l'OCDE (2000) « l'investissement direct international traduit l'objectif d'une entité résidant dans une économie d'acquérir un intérêt durable dans une entité résidant dans une économie autre que celle de l'investisseur. La notion d'intérêt durable implique d'une part, l'existence d'une relation à long terme entre l'investisseur direct et l'entreprise et d'autre part, l'exercice d'une influence notable sur la gestion de l'entreprise»27(*). De même, la Banque Mondiale(1999) décrit l'Investissement Direct Etranger comme: « l'acquisition d'un intérêt durable dans la gestion de l'entreprise. L'investissement direct étranger suppose l'intention de détenir un actif pendant quelques années et la volonté d'exercer une influence sur la gestion de cet actif »27(*).

En s'appuyant sur les dernières définitions, nous pouvons conclure qu'un Investissement Direct Étranger effectué par une entité résidente d'une économie dans le but d'acquérir un intérêt durable dans une entreprise résidente d'une autre économie. En insistant, sur la notion. « D'intérêt durable » Avec laquelle la firme étrangère souhaite exercer un pouvoir de gestion et de contrôle durable sur la firme locale. En effet , Cette détermination coïncide avec la définition d'une FMN ;une grande compagnie transnationale possède ou contrôle des unités de production ou de services établies à l'extérieur du pays, et dont la gestion et le contrôle des actions pris par une unité centrale nommé une maison mère qui prend les décisions stratégiques.

* 26 Yves Crozet (2001), « Les grandes questions de l'économie internationale », Nathan, p.118.

* 17Banque Mondiale (1999), p.2.

18Banque Mondiale (1999), p.6.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.